jeudi 27 février 2014

L'interview de Françoise Gosselin


Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions
Tout le plaisir est pour moi ;)

Comment as-tu commencé à écrire? Qui te lisait au début ?
J’ai commencé à écrire, quand j’ai rencontré ma Meilleure Amie Céline. On était au lycée en ce temps-là, et je découvrais l’univers de DAMANTA, qui était Anima et bien avant « J’y donnerai mon âme ». A ce moment-là, elle me faisait lire sa fiction, et ça me plaisait énormément. Et bien sûr, elle m’a donné envie d’écrire. Alors je me suis lancé. J’ai commencé à écrire sur des feuilles volantes tout ce qui se passait dans ma tête. J’écoutais à peine les cours.

Quel est ton genre favori ?

Le Fantastique, la romance…

Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseyes à écrire ?
Je me parle à moi-même. Je me fais les dialogues en faisant la vaisselle par exemple, ou simplement en faisant le ménage, pendant que ma fille dort. Et ensuite, je couche tout sur le papier.

À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?
La 3ème personne. Je peux me mettre dans la peau de chaque personne et je trouve que quelque part, c’est beaucoup plus facile.

Quels écrivains admires-tu le plus ?
Oulà ! Euh … je n’ai pas d’écrivains particuliers. Si j’aime le livre, alors je vais aimer son créateur. Je n’entretiens pas de relations particulières avec les écrivains. Ce qui m’intéresse avant tout, c’est leur bibliothèque lol

Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?
Dans la mesure où je suis très émotive, je créais des liens avec les émotions. Si je suis bien ancrée dans l’histoire, et à l’aise avec les personnages, alors toutes leurs actions, je vais les ressentir. C’est d’ailleurs ce qui me plaît dans pas mal de bouquins. Un personnage est crédible tant que son créateur l’est. Puisque c’est lui qui le façonne. Et pour que la magie opère, il faut laisser parler son cœur, et presque écrire avec. Attention à ne pas y laisser des plumes.

Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?
Pour moi-même avant tout. Ensuite, je pense à ma fille, et je me dis que ça serait bien qu’un jour, elle ait une sorte d’héritage littéraire ^^ Qui sait, un jour je serais peut être éditée ! ;)

Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?
Beaucoup, et quelque part, ils sont aussi là pour ça les lecteurs. J’accepte toutes les critiques, si ça peut me permettre d’avancer.

Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?
Evidemment ^^

T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?
Non, pas de calendrier, pas d’objectif. J’écris quand j’ai le temps, quand je le peux et bien souvent, mes journées sont trop courtes, alors je reporte au lendemain, mais il y a toujours quelque chose qui fait que ce soit repoussé. Tant que j’arrive à le coucher sur papier, je me dis que je n’ai pas perdu de temps.

De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?
De musique. Et principalement ça. J’ai aussi mon cahier de notes, pour ne pas oublier, mes crayons de bois et une bonne tasse de thé ^^.

Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?
Alors j’écris sur écran, je n’imprime pas (sauf une fois pour voir ce que ça faisait, et pour pouvoir corriger sur mon ordi), j’écris aussi sur papier mais pas très souvent, et ce sont surtout des idées, des grandes lignes, ou bien des dialogues que j’aimerai intégrer. Je n’ai pas vraiment de processus, j’estime être assez libre de faire comme j’ai envie de faire…

Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?
Aucune. Mon manuscrit est inachevé.

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Principalement sur DESTINY, dont j’aimerai boucler la 1ere partie.

Le dernier mot est pour toi…
Merci pour cette belle interview. C’est toujours un grand plaisir de discuter avec toi… Et Amis lecteurs, n’hésitez pas à venir visiter ma page DESTINY, je vous y attends avec impatience.

Merci de t’être livrée à moi et aux lecteurs (acquis ou en devenir)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire