mardi 8 mars 2016

L'interview d'Angel Arekin



Avec plaisir ☺
Je ne sais pas vraiment comment j’ai commencé à écrire. J’ai écrit, c’est tout, sans me poser de questions, je crois. C’est venu naturellement.
Qui ? Personne au début. Puis quelques copines se sont aimablement dévouées et m’ont encouragée à poursuivre. Les débuts sont toujours difficiles.
En lecture : Thriller et polars. J’adore aussi les romans noirs. En écriture : Fantasy et romance érotique.
Ça dépend des fois. Parfois, je m’assois à mon bureau sans aucune idée en tête. J’écris juste quelques lignes et hop… c’est parti. Quelquefois, je ponds des petits trucs sympas de cette façon. D’autres, c’est une catastrophe créative. Un séisme de médiocrité, mais ce n’est pas grave, ça reste un bon exercice. D’autre, j’ai déjà les idées en tête, et là, n’entrez plus dans mon bureau. C’est interdit ! 

La première.
Raymond Chandler.
Sa personnalité, sa complexité et sa profondeur. Si on reste à la surface des choses, on crée des personnages sans caractère, lisse et imbuvable. Il faut du réalisme avant toute chose.
Moi-même, si je n’écris pas, j’ai l’impression de suffoquer. 

Évidemment, les avis positifs, parce que ça encourage et motive à avancer, les avis négatifs, quand ils sont constructifs, aident à s’améliorer sans arrêt.
Oui, très souvent. C’est vital d’avoir un œil extérieur pour s’apercevoir des coquilles ou des petites incohérences qui peuvent se glisser dans l’histoire.
Non, aucune. L’imagination n’a pas de discipline ou de limites. Elle s’exprime quand elle a envie de s’exprimer.
De musique. 

J’écris sur écran, relis sur tablette pour trouver les coquilles mais corrige sur papier. On voit définitivement mieux ses fautes sur papier.
Je suis une jeune novice en la matière. Repose-moi la question dans quelques années. Pour l’instant, je vis une aventure merveilleuse et j’ai la chance d’avoir trouvé deux maisons d’édition supers, accueillantes, ouvertes et très présentes. Je pense que ce n’est pas le cas de toutes les maisons.
Plusieurs, en réalité. Entre les corrections des romans à sortir bientôt et les romans en cours d’écriture, je ne chôme pas. Je viens d’achever un tome conçu pour l’instant pour wattpad et je vais me remettre à travailler sur une romance érotico-fantasy pour Nisha Editions, dans laquelle nous retrouverons le beau, sexy et tyrannique Kyra.
Évidemment, la rencontre avec les lectrices, c’est toujours un moment plein d’émotions et de nervosité. 

L’exercice le plus difficile J Eh bien, j’espère entraîner mes lectrices dans un nouvel univers, enveloppé de sensualité, d’érotisme et d’amour, faire en sorte qu’elles vibrent au rythme des personnages et de leurs émotions, et qu’elles y prennent un immense plaisir.
Merci à toi pour cet interview !
https://twitter.com/AngelArekin?lang=fr https://www.facebook.com/Angel-Arekin-403327946463228/?ref=aymt_homepage_panel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire