mardi 8 mars 2016

Iron & Wine


Samuel Beam, dit Iron & Wine, est un compositeur interprète américain, né le 26 juillet 1974 à Columbia (Caroline du Sud), le 26 juillet 1974, ou en Floride, comme l'affirment d'autres sources. Quoi qu'il en soit, il cache sous son allure de hobo américain un charisme et l'art de savoir trousser de bonnes chansons.
Comme beaucoup d'apprentis-guitaristes, il réalise des maquettes à son domicile de Miami, qu'il envoie aux labels dans le secret espoir d'attirer l'attention d'un directeur artistique. Dans son cas, le label s'appelle Sub Pop et l'oreille attentive de Jonathan Poneman ne manque pas de remarquer le fort potentiel des deux albums envoyés par Mister Beam.
Le responsable, tenté de sortir les deux CD, opte finalement pour une sélection de onze titres qui paraît en septembre 2002 sous le titre The Creek Drank the Cradle. Le résultat ne se fait pas attendre, et l'album génère une volée de critiques enthousiastes pour ce qui est devenu depuis une référence, l'un de ces disques qui traversent le temps sans égratignure. L'année suivante, Iron & Wine récidive avec le EP The Sea & the Rhythm, contenant cinq titres de ses maquettes.
Lorsqu'il est invité à donner une suite, c'est la première fois que Iron & Wine enregistre avec les moyens d'un véritable studio, et cela n'entame en rien son inspiration maintenue dans Our Endless Numbered Days (2004). Ce deuxième album est tout autant plébiscité que le précédent. Trois de ses chansons apparaissent dans le film En bonne compagnie dont le réalisateur Paul Weitz avait porté chance à Badly Drawn Boy quelques années plus tôt.
Dès lors, Iron & Wine fait l'objet d'un culte comparable aux débuts d'Elliott Smith et de Bonnie Prince Billy. L'EP In the Reins (septembre 2005) est écrit en collaboration avec Calexico pour le compte du petit label Overcoat Recordings. En septembre 2007, The Shepherd's Dog confirme la présence du compositeur parmi les plus grands talents apparus au cours de la décennie.
Le songwriter varie plus que jamais son style dans son quatrième album Kiss Each Other Clean, paru en 2011. Le suivant, Ghost on Ghost (2013), qui voit les participations de Brian Blade (batterie) et Tony Garnier (basse), poursuit dans cette veine allant de la pop au jazz avec une voix plus apaisée. Deux ans plus tard, Samuel Beam fait équipe avec le chanteur de Band of Horses, Ben Bridwell, pour l'album de reprises Sing Into My Mouth.
2003 : The Sea And The Rhythm EP
2004 : Passing Afternoon
2005 : In the Reins
2005 : Woman King - EP
2006 : Our Endless Numbered Days
2006 : Such Great Heights
2007 : The Sheperd'S Dog
2007 : Boy With a Coin
2007 : The Creek Drank The Craddle
2009 : Around The Well
2011 : Kiss Each Other Clean
2013 : Ghost on Ghost
https://www.youtube.com/channel/UCbPM7GBZG0U7Fz5FsnoUIag

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire