mercredi 24 décembre 2014

L'interview d'Émilie Langevin


 


Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions
Merci à toi pour cette aide si précieuse !
Comment as-tu commencé à écrire? Qui te lisait au début ?
J’ai commencé à écrire faute de livres à croquer ! Toutes mes héroïnes étaient arrivées à la fin de leurs aventures. Je voulais avant tout m’amuser et faire évoluer un personnage. Le but : assouvir mon envie d’évasion. Et puis chapitre après chapitre mon histoire s’est étoffée. J’ai eu envie de la partager, mais je ne voulais pas d’une lecture compliquée. Avant tout se faire plaisir, faire lire facilement, s’amuser, rebondir et rire ! Voilà comment « Bref » est né ! Ma sœur a été ma première lectrice et son enthousiasme m’a vraiment fait chaud au cœur (bon ok, c’était ma sœur !), puis tu te tournes vers la famille, les amis et pour finir VOUS !!!
Quel est ton genre favori ?
J’adore la bit-lit et tout ce qui s’y rapporte. Depuis peu, je découvre les romances et je dois avouer que parfois mon p’tit cœur a du mal à s’en remettre ! Rires, je viens de prendre des actions chez Kleenex !!!
Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseyes à écrire ?
Je suis assez instinctive, je n’ai pas de processus bien précis. Si je suis en manque d’écriture alors je fonce, mais si l’envie n’est pas là, je ne me force pas. Pas de rituel particulier, pas de grigris, rien de tout cela. Avant d’écrire mon état est assez ambivalent. Je suis impatiente et excitée à l’idée d’avancer dans mon histoire et en même temps je suis paisible car je vais faire quelque chose que j’aime.
À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?
La première !
Quels écrivains admires-tu le plus ?
Cassandra O’Donnell, Charlaine Harris, Karen Marie-Moning...
Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?
Je pense que la réponse est propre à chacun. Un personnage sera crédible à tes yeux si tu arrives à te projeter dans l’histoire. Il n’y a pas de règle (ceci est mon avis perso bien sûr !!!). Pour les miens je m’inspire de mon entourage, de mes amis et un peu de moi bien sûr.
Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?
Pour mon mari et mes enfants. Mais j’aimerais vraiment transmettre l’envie de lire aux plus jeunes, qu’ils apprennent que l’évasion peut se faire par les mots, que les livres ne sont pas juste un devoir imposé à l’école, que l’on peut prendre du plaisir à les parcourir.
Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?
Oui bien sûr, que le retour soit positif ou négatif tu dois l’accepter. J’en ai besoin pour avancer ! Une critique constructive est essentielle.
Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?
Oui avec ma sœur et mes deux angles (elles se reconnaîtront !!).
T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?
Non aucune discipline, aucun calendrier, plaisir avant tout. Je ne suis pas une auteure professionnelle. Je n’ai pas d’objectifs de vente, je ne veux aucune pression, nous en rencontrons assez chaque jour au quotidien. Cela doit rester du bonheur avant tout. Le jour où cela ne sera plus le cas, alors il sera temps de se poser les bonnes questions.
De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?
Rien de particulier, je peux écrire entourée de ma famille, la télé allumée, la musique en fond sonore... je m’adapte. Une fois les premiers mots couchés, je suis dans ma bulle.
Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?
J’écris sur ordinateur, c’est beaucoup plus rapide pour moi (oui, bon ok et j’écris très mal de toute façon, j’aurais peur de ne pas pouvoir me relire !!!). J’imprime régulièrement mes pages afin de vérifier si l’histoire est cohérente. De ce côté-là, c’est à l’inverse de l’écriture, il me faut mon papier. Pour la correction, je m’appuie entièrement sur mon mari (le pauvre !!!). C’est très difficile de se relire, on ne voit plus les fautes et on commence à chipoter sur chaque phrase, je déteste ce moment là, d’où l’aide de mon époux.
Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?
Je n’ai qu’une seule expérience en fait. Edilivre m’a permis d’imprimer mon livre et de concrétiser mon rêve. MAIS et là je vais être optimiste et peut-être un « chouillat » utopiste, si une autre maison d’édition dite « classique » s’intéresse à mon bébé alors j’en serais très flattée ! Bon, ok c’est le moment de donner des noms !!! Un indice le nom commence par un M et se termine par un Y... (rêve de beaucoup d’entre nous et peu d’élus !!!).
Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Je devrais commencer à écrire la suite de « Bref », mais mon emploi du temps est un peu surchargé et je vais profiter des fêtes de fin d’année avec ma famille. Alors pour la suite, encore un peu de patience. Les idées fourmillent et l’envie revient peu à peu.
Le dernier mot est pour toi…
Un grand MERCI à tous ceux qui m’ont soutenue jusqu’à présent. Ils ont dû supporter les heures de travail en solo, les corrections, les relectures à n’en plus finir, la mise en beauté de « Bref » et le difficile chemin jusqu’aux librairies (qui ne fait que débuter). Un grand coucou à toutes mes lectrices de la première heure et à leurs chroniques, je ne peux pas toutes les citer, elles se reconnaîtront.
Un clin d’œil particulier à ma sœur qui est encore plus dingue que moi et à mes deux angles qui savent me remonter le moral lorsqu’il le faut !
Et enfin à vous qui allez peut être découvrir « Bref ! » Détendez-vous, prenez un bon thé ou un café, quelques douceurs, mettez une paire de chaussettes bien douillettes et laissez-vous porter par l’histoire de Cloé.
Je vous embrasse !
Merci de t’être livrée à moi et aux lecteurs (acquis ou en devenir)

https://www.facebook.com/pages/Emilie-Langevin-Auteur/678330178922547?sk=timeline https://twitter.com/emilangevin http://www.edilivre.com/bref-emilie-langevin.html#.VHjoRsltIng

2 commentaires:

  1. J'adore les réponses d'Emilie ! Une auteur aussi simple et attachante que son livre, ça fait plaisir ! Je suis très curieuse de découvrir son second tome 8-) Bientôt j'espère !!!
    "j’aimerais vraiment transmettre l’envie de lire aux plus jeunes, qu’ils apprennent que l’évasion peut se faire par les mots, que les livres ne sont pas juste un devoir imposé à l’école, que l’on peut prendre du plaisir à les parcourir."
    Une très belle pensée !!!! J'approuve !

    RépondreSupprimer