vendredi 8 mai 2015

Le château du Baron de Quirval de Jae-Hoon Choi

Holmes, Maria Shelley et son Frankenstein, Dionysos et des employés de bureau coréens au château du marquis Donatien Alphonse François de Sade... pardon, au château du baron Donatien Alphonse François de Quirval ? Se raconter des histoires inédites, inconnues du grand public ? Dévoiler les secrets de leurs personnalités ? Oui. Mais ça, le lecteur ne le découvrira que plus tard, quand ces complices improbables se retrouveront pour un dénouement digne d'une scène finale de théâtre. Avant de trouver la pièce manquante qui vient donner son unité à l'oeuvre, le lecteur aura d'abord rencontré individuellement chacun des protagonistes au cours de sept récits. Oscillant entre un décor réel, celui de la Corée contemporaine, et les incursions dans la littérature occidentale, un univers fictif familier - on suivra la formidable enquête de Sherlock Holmes sur la mort mystérieuse de son créateur, Conan Doyle ; on téléphonera outre-tombe pour recueillir les impressions de Maria Shelley sur les différentes vies de la créature que nous baptisons du nom du célèbre docteur -, ces récits manifestent une culture universelle rehaussée d'un inimitable talent de conteur. Cet habillage frankensteinien du roman renouvelle en permanence le plaisir de lecture, nous tire un sourire complice jusqu'à la fin. Détournement littéraire, parodie du roman, le lecteur a l'impression délectable d'être manipulé. Comme si les histoires de Choi Jae-hoon donnaient naissance à toutes les histoires.

http://amzn.to/2oXY2lb

Clique ici pour acheter le livre
Clique sur l'image pour lire la chronique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire