mercredi 26 août 2015

L'interview de Laëtitia L. Laridon

Merci à toi de me l’avoir proposé. Je suis très contente !
J’écris depuis longtemps, impossible de dire quand exactement. Ça a pris de l’ampleur vers 13/14 ans, tout en allant crescendo :)
La Fantasy, sans la moindre hésitation !
Ça dépend sur quel projet je travaille. Une saga comme « Pierre de Lune » demande beaucoup d’organisation, je mets en place en plan large qui me permet de ne pas me perdre. Je fais aussi pas mal de fiches concernant l’univers, les personnages, le bestiaire… etc.
Pour les autres romans, j’y vais beaucoup plus au feeling, quitte à tâtonner un peu au début.
La première personne du singulier.
Gilles Legardinier et J.K Rowling bien sûr !
Un personnage ne doit pas être lisse. Je pense qu’en tant qu’auteur, il est important de montrer les différentes facettes de ses protagonistes, leurs travers, leur parcours et leurs rêves. Il faut également que le lecteur puisse se retrouver en eux. Quant à moi, je mets toujours un peu de moi dans mes personnages. J’ai besoin de les comprendre et de faire preuve d’empathie vis-à-vis d’eux pour pouvoir les exploiter. Je ne pense pas très bien maîtriser cet art comme certains auteurs, mais j’y travaille ^^
Pour moi. C’est vraiment un besoin, une manière de me dépasser (un peu comme un footing, en fait !)

Toujours. Même dans un avis plus en demi-teinte, j’essaie toujours de voir de quelle façon je peux me servir de la critique pour m’améliorer. Après, je parle bien sûr des critiques constructives, pas celles destinées à me heurter (ce qui n’est pour l’instant jamais arrivé – ouf !)
J’ai de très bonnes amies – gaga d’écriture ou non – qui sont toujours ouvertes et à qui je peux me confier. J’ai la chance d’avoir des bêta-lectrices merveilleuses qui me poussent à parfaire mes écrits, et certaines me font bien suer (gnaha !). Mes parents sont également très intéressés par ma passion et me donnent beaucoup de petits conseils. Sans parler de mon compagnon qui est toujours là pour me rassurer ou pour me glisser une idée loufoque.
Pas vraiment, je fais beaucoup les choses au feeling. Il n’y a que pour la saga « Pierre de Lune » que je dois respecter une échéance, pour l’instant.
Mon casque audio, lorsque je suis seule à l’appartement pendant une journée de congé et au chaud dans mon lit. Pour moi c’est l’idéal !
J’écris sur ordinateur par défaut, mais quand je bloque, j’ai tendance à être plus productive sur papier. J’aime bien corriger/relire/réécrire sur une version imprimée. Pour commencer, j’écris le premier jet, je relis et réécris chapitre par chapitre et j’envoie au fur et à mesure mon manuscrit à mes bêta-lectrices. Une fois que la correction est terminée, je relis tout une dernière fois, au calme, et le tour est joué :)
Je n’en ai pas beaucoup pour l’instant. J’ai eu la chance d’être rapidement acceptée par les Éditions Valentina ; l’équipe m’a donné ma chance, j’ai ainsi pu réaliser mon plus grand rêve.
Actuellement j’attends les retours de mes bêtas sur le tome 2 de « Pierre de Lune », mais je travaille en parallèle sur un one-shot de Low Fantasy : EDEN.
Un grand merci pour cette interview et merci à ceux qui auront pris le temps de me lire.
https://www.facebook.com/pages/La%C3%ABtitia-L-Laridon-Auteur/237752389690164?fref=ts https://twitter.com/LettyLesly https://instagram.com/lettylesly/ http://laetitia-laridon-auteur.weebly.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire