samedi 15 août 2015

L'interview de Christel Lacroix

C'est avec grand plaisir que je me prête au jeux des questions aujourd'hui pour dévoiler peut-être une partie de moi qui fait que je suis devenue auteur.
J'ai commencé à écrire très jeune, juste pour moi, pour coucher des idées, inventer des histoires, créer des personnages.
Dans tous mes romans, seront toujours mêlés à des degrés différents une part romanesque et contemporaine à un univers imaginaire plus ou moins important. Il y aura toujours cette alchimie entre le réel et le créé, entre la vie et le rêve, entre le concret et l'abstrait.
Dans le roman que je suis en train de finir, l'imaginaire y est moins marqué laissant sa place à des faits historiques remontant à l'époque cathare, mais la confrontation entre notre époque et le passé restera un concept imaginaire.
Le prochain projet de roman que je nourris en ce moment (en idées et en recherches) sera quant à lui beaucoup plus fantastique et proche de la science-fiction. Mais je ne peux pas en dire plus, car il ne s'agit pour l'instant que de l'ombre d'une idée qui grandit sous un arbre gigantesque : celui de l'inspiration et de son renouveau.

Il m'arrive parfois de décider de commencer la rédaction d'un paragraphe, d'avoir une grande plage de temps à disposition, de disposer de toutes les idées directrices et puis il m'est impossible de me plonger dans l'écriture. Ce n'est peut-être pas le moment opportun.
Pour moi, il est très important de me fondre dans l'histoire, d'y respirer, de faire partie des personnages, de les sentir vibrer et respirer. Si je n'y parviens pas, je n'insiste pas. On ne peut pas se forcer à écrire car écrire doit venir tout seul du fin fond de l'âme de l'auteur.
Voilà mon processus créatif, aussi compliqué qu'il soit ...
Sans hésitation je ne me sens à l'aise qu'à la troisième personne, qu'elle soit masculine ou féminine.
Il y en a tellement ! dresser une liste non exhaustive serait difficile. Tous les styles d'écrits et formes de récits m'attirent. Les mots, quels qu'ils soient ont cette puissance particulière qui nous amènent si souvent à réfléchir. Je pourrais parler de mon penchant pour George Sand tout comme ma passion pour les vers de Baudelaire, je pourrais aussi parler du style si fluide de Katherine Pancol comme des figures de science-fiction de Bernard Werber. J'y ajouterais quelques phrases de Paulo Coelho mais aussi un paragraphe de Lévy, trois lettres d'Alfred de Musset et un chapitre d'Antoine de Saint-Exupéry. Je crois que je pourrais continuer ainsi ma liste jusqu'au bout de la nuit des livrovores sous les étoiles que laissent plantées chaque auteur dans ce magnifique firmament livresque.
Avant de commencer la rédaction d'un roman, j'en ébauche systématiquement les personnages principaux, afin qu'ils prennent naissance dans ma tête. Leurs prénoms, leurs physiques, leurs traits de caractère principaux, leurs places dans la société, leurs domiciles et leurs régions, tout est important pour vraiment pouvoir se fondre dans le personnage et le faire vivre au bout du crayon.
Bien souvent je m'identifie à eux, je suis « eux », le temps de quelques phrases, l'exercice étant souvent très périlleux mais indispensable pour pouvoir exprimer au mieux leurs ressentis.

J'écris pour vous, mes lecteurs, j'écris aussi pour la postérité.
Les avis en retour de mes lecteurs ou chroniqueurs me sont bien évidemment très utiles. D'ailleurs je tiens à remercier toutes les personnes qui prennent le temps de me donner leurs impressions sur mes romans ou de m'envoyer des petits mots d'encouragement. Ces petits mots sont pour moi des petits diamants sur le chemin de ma vie d'auteur, car il ne faut pas oublier que sans les lecteurs, un auteur ne pourrait pas exister.
J'ai une vie en parallèle à ma vie d'écrivaine, raison pour laquelle je ne parlerai pas de discipline mais plutôt de jonglage entre le temps et l'inspiration : les deux doivent en effet être au rendez-vous pour une parfaite alchimie des mots, ce qui n'est pas forcément systématique. Bien sûr je m'impose des objectifs tout en restant toutefois souple, car l'inspiration et la discipline vont rarement de pair. J'essaie de les suivre du mieux que je peux mais parfois je dois les contourner, laisser reposer un roman en milieu de rédaction pour pouvoir le reprendre plus tard et le poursuivre avec un regard nouveau. Ces temps de pause me sont parfois nécessaires et indispensables afin de laisser mûrir librement mes idées.

Je n'ai pas d'amulettes ou prédispositions spéciales pour écrire. J'ai besoin d'une seule chose : l'inspiration et le moment adapté. Quand les deux coïncident les mots coulent de façon limpide, quelque soit l'endroit, quelque soit le lieu. J'ai une habitude toutefois (il en faut bien), c'est d'écouter ma playlist de musiques favorites car il est bien connu que la musique fait danser l'inspiration. A la fin du roman sur lequel je suis en train de travailler, j'ai joint les titres de cette playlist musicale car ces notes de musique m'ont accompagnée dans mon travail d'écriture et ont été, je le pense, très importante pour moi dans ce roman.
J'écris directement sur écran mais j'apporte systématiquement mes corrections finales sur version papier.
Mon expérience a été multiple et ce n'est pas fini … Je ne répondrai pas en détail à cette question. Il faut juste savoir que trouver un éditeur est une entreprise nécessitant beaucoup de patience et de déterminisme, souvent décourageant … Mais l'espoir de voir enfin exister ses écrits dans les yeux des lecteurs donne le courage nécessaire.
En ce moment je relis mon quatrième roman auquel je viens de mettre le point final : « les lettres retrouvées », un roman mêlant une étrange histoire d'amour contemporaine à une période importante de l'histoire sur les cathares. C'est un roman à la croisée de deux époques qui mettra en avant de grands dogmes et idéologies cathares au travers d'un secret de famille.
Mon dernier mot sera pour mes lecteurs : pour les remercier de me lire, pour leur confiance, leur présence, leurs impressions partagées, leurs sourires et leurs façons bien à eux de faire vivre mes romans.
Je tiens également à vous remercier de m'avoir accordé cette opportunité de m'exprimer et vous souhaite de nombreux autres partages au soleil des mots. 
https://www.facebook.com/christel.lacroixauteur http://christellacroix.blogspot.fr/ https://www.youtube.com/channel/UCilHFzbdZAgoDFicnJKHpAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire