samedi 1 mars 2014

L'interview de Walter Ozenne


Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions
Bonjour, merci à toi de prendre du temps pour parler de moi !

Comment as-tu commencé à écrire ? Qui te lisait au début ?
J'ai commencé à écrire il y a plus de 23ans. Cela correspondait avec le début de mon activité professionnelle. J'ai mis plus de vingt ans à montrer mes écrits même si quelques personnes en connaissaient l’existence.

Quel est ton genre favori ?
Côté lecture je suis plutôt polar ou roman science fiction. Côté écriture j'écris de tout : du roman avec trame amour jusqu'au roman fantasy/SF en passant par des nouvelles humoristiques et des livres jeunesse avec des illustratrices.

Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseyes à écrire ?
Je n'ai pas de rituel particulier. J'ai passé des nuits à écrire mais aussi parfois des journées entières de plus de 10 heures d'affilée. En règle générale, je pose les mots comme ils viennent sans restriction ni frein. Je procède ensuite à une relecture et un tri pour ne garder que ce qui à mes yeux vaut quelque chose.

À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?
J'écris beaucoup avec le « je ». Je raconte beaucoup mes histoires depuis le point de vue du personnage principal.

Quels écrivains admires-tu le plus ?
Je lis beaucoup de chose : Clive Cussler, Michael Connelly, Robin Cooken passant par Alexandre Jardin ou Patrick Cauvin. Mon auteur préféré reste sans conteste René Barjavel et plus particulièrement « La nuit des temps ».
Je suis aussi fan de BD et j'en possède près de 400.

Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?
Mes personnages sont simplement humains. Le lecteur peut s'identifier à eux car ils ont des bonheurs mais aussi, comme tout le monde, des problèmes. Ils vivent dans le monde actuel. Cela permet au lecteur de s'identifier plus facilement.

Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?
J'écris avant tout pour moi, par pur plaisir. Que des gens apprécient mes écrits est un bonus énorme mais, ce n'est pas ma préoccupation première lorsque j'écris. Bien sûr, c'est flatteur lorsque les textes plaisent et que l'on a des retours positifs.

Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?
Paradoxalement je me sers plus des avis négatifs. Cela me permet de retravailler les tournures, améliorer mon niveau de français. Je tiens surtout compte des critiques constructives plus que des éloges en fait.

Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?
Avant de faire lire mes textes, je les travaille. J'aime ne faire lire que lorsque je suis déjà avancé dans mon récit et que j'ai éliminé les premières incohérences ou bêtises.
Ensuite, je les fais lire à 2 ou 3 personnes qui ont des sensibilités différentes. Cela me permet de voir si le texte « parle » dans le sens où j'ai voulu.

T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?
Non ! Rire. Mon premier roman a mis plus de 20 ans pour être finalisé et pour mon second 4 à 5 mois ont suffit. En ce moment, cela fait environ un an que je suis sur mon nouveau roman.
J'écris quand cela vient. Si je cherche à me forcer, il n'en sort rien. Mais, régulièrement, je travaille sur plusieurs projets en même temps. Ainsi, actuellement, parallèlement à mon roman, je travaille sur une nouvelle humoristique, sur deux projets de roman (pas très aboutis encore) et sur un texte jeunesse. J'ai aussi en attente deux projets jeunesse pour lesquelles des illustratrices doivent me fournir des dessins. À réception, nous confronteront les deux et finaliseront les projets.

De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?
Je peux écrire dans le silence, en musique ou en regardant la télé, cela n'a pas grande influence sur mon travail en fait. Cela dépend simplement de mon humeur.

Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?
J'écrivais à la plume encre sur papier. Lors d'un déménagement, j'ai perdu mon script et il ne me restait qu'une trame dactylographiée. Depuis je travaille uniquement sur ordinateur avec de multiples sauvegardes.
Je n'imprime que lorsque le projet est quasi abouti pour faire une relecture complète.

Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?
Suite à la lecture de mon 1er roman par un panel sur le web, j'ai été incité à le proposer à des maisons d'édition. J'ai eu 3 propositions d'édition à contrat d'auteur et j'ai été en comité de lecture restreint dans une grande maison d'édition à compte d'éditeur. Au final je n'ai pas été retenu et de mon côté j'ai décliné les offres à compte d'auteur.
Mon épouse qui croyait vraiment en mon livre a alors décidé de créer une maison d'édition pour permettre à ce livre de voir le jour. Depuis elle a signé deux autres auteurs et est en cours de signature avec un 4ème.

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Le projet actuel est un roman genre SF avec un personnage violent et perdu dans un monde qu'il ne comprend pas.
J'ai aussi un texte en cours sur un requin avec une illustratrice dans le cadre d'un livre «collaboratif» dont le but est de reverser les bénéfices à une association œuvrant pour la sauvegarde des animaux.

Le dernier mot est pour toi…
Que dire. Juste à tous les lecteurs, osez sortir des sentiers et découvrir les petites maisons d'éditions et leurs auteurs. De même, osez aller à la rencontre des auteurs lors des séances dédicaces, vous ne risquez rien, sauf avoir de jolies surprises littéraires : la qualité des textes n'est pas uniquement liée au marketing ou à la notoriété des grandes « têtes d'affiche ». Les « Zola » et autres « Hugo » ont un jour été d'illustres inconnus débutants.

Merci de t’être livré à moi et aux lecteurs (acquis ou en devenir)
Merci à toi de me l'avoir proposé et à tes fans de m'avoir accordé leur attention pour cette petite présentation hautement narcissique ! Rire. 
Ou trouver l'auteur ?

http://www.facebook.com/walter.oteur.3
Viens rencontrer l'auteur par ici !
Ses livres sont disponibles ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire