mercredi 2 mai 2018

Interview đŸŽ€ Maddie D.

Interview réalisée le 21 janv. 2018
Bonjour et merci d’accepter de rĂ©pondre Ă  ces quelques questions
Merci beaucoup de me les avoir envoyĂ©es ! 




Maman, auteure. Pas tout de seule dans ma tĂȘte.
Avant d’ĂȘtre Ă©ditĂ©(e), comment imaginiez-vous votre vie d’auteur(e) ?
Avant d’ĂȘtre auto Ă©ditĂ©e, puis Ă©ditĂ©e, je n’imaginais pas du tout que je serai auteur. J’Ă©tais Ă  la maison, avec mes enfants, mon compagnon… Quand j’ai commencĂ© Ă  auto Ă©diter mes livres, je ne pensais pas qu’un Ă©diteur me remarquerait. À vrai dire, ce que je voulais, c’Ă©tait raconter des histoires et je ne voyais pas plus loin que ça.
Dans cette vie d’auteur(e), qu’est-ce que vous prĂ©fĂ©rez ?
Justement, raconter des histoires, partager un peu de ce que j’ai dans la tĂȘte et Dieu sait si c’est le bazar, lĂ -dedans !
Et que trouvez-vous le plus difficile ?
Il n’y a pas vraiment de choses que je trouve difficile. Peut-ĂȘtre les tous premiers chapitres de chaque livre. Ou ces moments oĂč je me dis que mon chapitre est trop nul. Ou le fait que, dans ces moments oĂč j’Ă©cris, je suis face Ă  moi-mĂȘme.
Quand avez-vous pris la dĂ©cision d’Ă©crire votre premiĂšre histoire ?
Un soir de 31 dĂ©cembre, il y a trois ans. J’Ă©tais au tĂ©lĂ©phone avec ma meilleure amie et de fil en aiguille (et aidĂ©e par deux verres de champagne) j’ai dit quelque chose comme « Chiche que moi aussi j’Ă©cris une histoire ».
Être Ă©ditĂ©(e), rĂȘve ultime ou aboutissement ?
Ni l’un, ni l’autre. Comme je suis auteur Hybride avant tout, je dirais que c’est une autre corde Ă  mon arc.
Comment voyez-vous votre avenir d’auteur(e) ?
Si je pouvais continuer comme c’est dĂ©jĂ , je crois que je serais heureuse. Bien entendu, si mes histoires arrivent Ă  toucher encore plus de lectrices, je ne dis pas non !
As-tu des rituels avant de te mettre Ă  Ă©crire et pour favoriser ta concentration ?
Un café, une cigarette. Ma petite lampe de bureau et ma playlist.
Tu es plutĂŽt premiĂšre ou troisiĂšme personne ?
J’aime beaucoup la premiĂšre personne. J’ai dĂ©jĂ  Ă©crit Ă  la troisiĂšme personne et je trouve que la premiĂšre personne me laisse plus de libertĂ©.
Comment crĂ©es-tu tes personnage ? Les laisses-tu s’imposer Ă  toi ou les crĂ©es-tu en dĂ©tail avant de commencer Ă  les faire vivre dans ton histoire ?
Ils me parlent. Je sais que ça fait un peu schizo, mais avant d’Ă©crire une histoire, les persos s’invitent dans ma tĂȘte, ils s’imposent. Parfois, c’est un peu dĂ©rangeant, surtout lorsque je suis sur la fin d’une autre histoire. Dans ce cas, j’ai juste envie de crier « chacun son tour », mais je crois qu’on me regarderait de travers si je le faisais en public.
Comment gÚres-tu les avis (négatifs ou positifs) ? Mais surtout, les utilises-tu pour améliorer ton histoire ?
Ah, les avis… vaste sujet. J’aime beaucoup les retours positifs des lectrices. Ils sont tout mignons et parfois, me touchent directement au cƓur. Lorsque les retours sont nĂ©gatifs, c’est un peu plus compliquĂ©. DĂ©jĂ , parce qu’il faut arriver Ă  ne pas tout prendre pour soi, trier les avis nĂ©gatifs qui sont constructifs et ceux qui sont juste destructeurs. Ceux-lĂ  me faisaient du mal au dĂ©but et puis trĂšs vite, on arrive Ă  relativiser et ils finissent par nous glisser dessus. Les constructifs, eux j’ai tendance Ă  les voir d’un bon Ɠil. Il m’aident Ă  mettre le doigt lĂ  oĂč j’ai pĂȘchĂ© et je m’en sers pour m’amĂ©liorer dans mon prochain livre. En somme, les avis positifs comme nĂ©gatifs sont bons Ă  prendre. Les uns parce qu’ils mettent du baume au cƓur, les autres parce qu’ils contribuent Ă  faire mieux la fois suivante.
Niveau Ă©criture, tu es plutĂŽt Ă©criture au feeling ou alors planning d’Ă©criture ?
Un mĂ©lange des deux. J’ai essayĂ© le planning et… bon… n’Ă©tant pas quelqu’un de trĂšs organisĂ©e, ça a trĂšs vite Ă©tĂ© du gros n’importe quoi. En gros, maintenant, je trace grosso modo les grandes lignes de l’histoire. Et ça se rĂ©sume souvent Ă  « bon alors au dĂ©but y’aura ça, au milieu je pourrais faire ce truc, rajouter une pincĂ©e de ça, faire intervenir cette Ă©preuve et Ă  la fin… ben ,ils finissent ensemble. »
Une fois que j’ai ça, je laisse parler les persos.
Tu es plutĂŽt Ă©criture sur ordinateur ou Ă©criture papier/stylo ?
Ça dĂ©pend des fois. Lorsque l’ordi me ressors par les trous de nez, j’Ă©cris sur des feuilles volantes, puis aprĂšs c’est une peu la m**** parce qu’il faut tour transcrire sur Word. Sinon, le reste du temps, je suis sur ordi mais j’ai toujours une tonne de carnets et de stylos Ă  portĂ©e de main pour noter des idĂ©es, des phrases qui me plaisent, de mĂȘme que j’ai une cargaison de post-it pas loin, prĂȘt Ă  recevoir, au moment oĂč ça vient de m’apparaĂźtre, un moment clĂ© dans mon intrigue, un prĂ©nom, un dĂ©tail auquel je viens juste de penser…
Si tu peux nous en parler, sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
En ce moment, je travaille sur le tome 2 de Sunshine. Le tome 1 sort le 30 janvier et sera publié par Montlake Romance.
Premier souvenir d’enfance ?
Houlà, ça remonte ! Ma cousine et moi en train de jouer dans un tas de charbon, pile aprÚs que ma mÚre nous ait douchées et habillées.
PremiÚre qualité ?
Mes amis disent que je suis gĂ©nĂ©reuse. Personnellement, la qualitĂ© premiĂšre qui me vient en tĂȘte c’est : « a toujours une connerie Ă  dire ».
Premier conseil aux apprentis auteurs ?
Lisez, lisez, lisez, lisez. Je crois que c’est super important. À mon sens, ça permet de voir comment les histoires s’articulent et ça permet aussi d’aiguiser l’inspiration. Par exemple, se dire que lorsque l’auteur du livre a fit faire un tour de manĂšge Ă  ses hĂ©ros, nous on aurait fait autrement. Peut-ĂȘtre que seul l’un des hĂ©ros aurait Ă©tĂ© Ă  la fĂȘte foraine. Du coup, dans cet intervalle, que ce serait-il passĂ© avec l’autre personnage ? Du coup, est-ce que ce ne serait pas cette histoire-lĂ , celle qui est situĂ©e dans l’intervalle, qu’on aimerait raconter ?
Premiers fans ?
Ma meilleure amie, et puis Annabelle aussi, elle me suivent toutes deux depuis le départ.
PremiÚre dédicace ?
À ma tante. Elle Ă©tait venue en gironde, oĂč j’habitais Ă  l’Ă©poque et elle a voulu un de mes livres, Ă  condition que je lui fasse un petit grigri Ă  l’intĂ©rieur. C’Ă©tait vraiment super impressionnant, je ne savais absolument pas quoi mettre dans une dĂ©dicace et surtout, je n’arrivais pas Ă  croire que j’allais faire une dĂ©dicace.
Premier livre ?
Un super héros sinon rien.

Dernier livre lu ?
DEITY, le T3 de Covenant, une sĂ©rie Romance Fantastique de Jennifer L. Armentrout. J’ai dĂ©couvert cette sĂ©rie grĂące Ă  une amie trĂšs chĂšre et elle me l’a tellement bien vendue que j’ai craquĂ©. Et franchement, je ne regrette pas. Pour le moment, j’en suis au 3e tome sur 6 en 4 jours et chaque tome fait plus de 300 pages. C’est dire si je suis Ă  fond dans l’histoire !
DerniÚre chanson écoutée ?
James Bay, Let It Go.
Dernier coup de gueule ?
Hier. Heureusement, il y avait du chocolat pas loin.
Dernier achat livresque ?
Hier, le T3 de Covenant de Jennifer L. Armentrout.
Dernier compliment reçu ?
Aujourd’hui, pour mon dernier livre en auto Ă©dition.
Dernier fou rire ?
Ce soir, Ă  cause de ma fille de 14 ans. Elle a un humour de dingue et Ă  chaque fois, on rigole beaucoup.

Un animal ?
Le chat
Une chanson ?
Walking On The Moon de The Police
Une ville ?
San Francisco
Un pays ?
L’Écosse
Une saison ?
Le printemps
Une devise ?
L’Ă©chec est le fondement de la rĂ©ussite (Lao Tseu)
Une odeur ?
Quelque chose de floral
Une couleur ?
Le violet
Une fleur ?
Le Lys Oriental
Une date ?
31/10/2000. Le jour oĂč ma vie a changĂ© ( J’ai rencontrĂ© mon amoureux)
ÉchouĂ©(e) sur une Ăźle dĂ©serte, je voudrais avoir ?
Euh… Internet ? Nan. Des livres. Et un couteau suisse. C’est fou ce que MacGuiver faisait avec un couteau suisse.


L'auteur n'a pas répondu aux questions
Donnez-moi vos 7 mots préférés et expliquez votre choix
L'auteur n'a pas répondu à la question

L'auteur n'a pas répondu aux questions
Le dernier mot est pour toi…
L'auteur n'a pas répondu




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés