samedi 26 mai 2018

Interview 🎤 Francia Place

Interview réalisée le 25 janv. 2018
Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions


Bonjour. J’ai dépassé la barre des 40 ans, 2 enfants ados, un chien, un chat, une tortue. Passionnée de lecture et d’écriture. Je suis commerçante non sédentaire, je vends des minéraux et des bijoux sur les marchés. (oui, je suis aussi passionnée par les minéraux).

Avant d’être édité(e), comment imaginiez-vous votre vie d’auteur(e) ?
Je ne l’imaginais pas, puisque j’ai commencé à écrire il y a seulement 4 ans. Écrire un (ou des) livres était mon rêve secret, mais je ne pensais pas ça possible. Jusqu’à ce que j’essaie 😉
Dans cette vie d’auteur(e), qu’est-ce que vous préférez ?
Quand j’ai terminé un livre. Et sa sortie. Entre l’acceptation du livre par un éditeur, et sa sortie, je suis comme dans un monde parallèle, sur un petit nuage, fière et en même temps un peu stressée de la suite.
Et que trouvez-vous le plus difficile ?
Écrire 😉 C’est un travail long et prenant. Solitaire. Avec des hauts et des bas. On peut être surexcité parce que ce qu’on écrit est génial (pour nous, hein) et deux jours après, trouver ça complètement nul. La persévérance est vraiment une qualité à développer, pour aller au bout d’une histoire. Et ne pas tout remettre en question, aussi. Sinon, on ne s’en sort pas.
Quand avez-vous pris la décision d’écrire votre première histoire ?
Ma première histoire était donc une romance érotique, publiée sous pseudo. J’ai décidé d’écrire suite à une lecture décevante. Je trouvais l’histoire prometteuse, originale, et, en lisant, j’ai été très déçue, je l’ai trouvé pas assez exploitée et vide. Alors je me suis dit que moi aussi, je pouvais essayer. C’est ce que j’ai fait.
Être édité(e), rêve ultime ou aboutissement ?
Les deux. Même si j’ai d’autres rêves que celui de l’écriture. Mais c’est vrai que réussir à écrire un livre et qu’il soit publié était vraiment quelque chose qui me tenait à cÅ“ur, comme un Graal, même si je ne pensais pas ça possible. Maintenant, le truc, c’est de continuer. Dans tous les cas, écrire, être éditée, est quelque chose qui est très important pour moi.
Comment voyez-vous votre avenir d’auteur(e) ?
J’aimerais vivre totalement de mon écriture. Je ne peux pas imaginer mon avenir d’auteur, car l’inspiration peut être capricieuse, et ce n’est pas facile de gagner sa vie en écrivant, mais je ne vais pas lâcher le morceau, c’est sûr 😉
As-tu des rituels avant de te mettre à écrire et pour favoriser ta concentration ?
Du silence et du temps devant moi. Je ne peux pas écrire en musique, par exemple, car j’ai besoin de toute ma tête, et, si je mets de la musique, je vais être déconcentrée. Et j’aime avoir le temps. Sinon, je suis frustrée de devoir arrêter.
Tu es plutôt première ou troisième personne ?
1ère personne. Mais en réalité, ça dépend de mon histoire. Pour mon premier roman papier, « j’irai revivre sous d’autres étoiles », j’avais commencé à la 1ère personne, et à environ la moitié du livre, j’ai tout recommencé car écrire à la 1ère personne me limitait trop.
Comment crées-tu tes personnages ? Les laisses-tu s’imposer à toi ou les crées-tu en détail avant de commencer à les faire vivre dans ton histoire ?
J’ai tendance à les laisser s’imposer à moi. Même si, honnêtement, c’est beaucoup mieux de les créer avant. Ça permet de rester cohérent, de ne pas oublier de détails, de ne pas perdre leur caractère au fil de l’histoire.
Comment gères-tu les avis (négatifs ou positifs) ? Mais surtout, les utilises-tu pour améliorer ton histoire ?
Un avis négatif fait toujours mal, je ne peux pas le nier. J’écris pour divertir, faire rêver, pas pour décevoir les gens. Mais si l’avis est constructif, alors j’en prend note, pour m’améliorer.
Niveau écriture, tu es plutôt écriture au feeling ou alors planning d’écriture ?
J’aime planifier dans le sens où je m’impose un nombre de signes par jour pour avancer.
Tu es plutôt écriture sur ordinateur ou écriture papier/stylo ?
Ordinateur. Si j’écris au stylo, j’écris trop vite et je n’arrive pas à me relire 😉
Si tu peux nous en parler, sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Je suis sur deux projets. Le premier, c’est l’écriture de séries en romance, pour une maison d’édition, sous pseudo.
Le deuxième, l’écriture d’une dystopie. J’avance petit à petit mais j’avance 😉
Et j’ai des synopsis qui patientent au chaud dans mon ordi, en attendant que je me décide à les écrire.
Premier souvenir d’enfance ?
Aucune idée ! Impossible de dater !
Première qualité ?
La sensibilité, je dirais. Mais quelques fois, je me demande si c’est une qualité ou un défaut !
Premier conseil aux apprentis auteurs ?
La persévérance. Et y croire. C’est important.
Premiers fans ?
Mon entourage. Ma mère, par exemple, a fait la publicité de mon premier roman d’une manière incroyable. Je crois qu’elle était encore plus fière que moi 😉
Première dédicace ?
À la mairie dans mon village 😉
Premier livre ?
J’irai revivre sous d’autres étoiles. Chez City éditions. Premier livre papier.
Dernier livre lu ?
En entier : la consolation, de Flavie Flament. Je ne suis pas fan de drame autobiographique, mais j’avais quand même envie de découvrir cet auteur. C’était bouleversant et révoltant.
Sinon, je lis la série Outlander, des pavés de plus de mille pages, que j’adore ! (j’en suis au tome 6) Je crois même que je préfère les livres à la série. Enfin, excepté Jamie, bien sûr, le voir à l’écran est un vrai plaisir !
Dernière chanson écoutée ?
Amor Fati, de Bertrand Cantat, dans la voiture. La musique et la voix de cet homme m’ont toujours touché.
Dernier coup de gueule ?
Du côté personnel, tout à l’heure, sur mon fils, qui a eu des notes de merde, parce qu’il passe plus de temps à jouer à des jeux vidéos qu’à travailler ses cours. Du coup, privé d’ordinateur. Non mais !
Dernier achat livresque ?
Fille de Bohème de Vania Prates. Mais je ne l’ai pas encore lu.
Dernier compliment reçu ?
Que je suis « trop jolie », de la part de mon amoureux 💕
Dernier fou rire ?
Le dernier vrai fou rire, à ne plus pouvoir s’arrêter était avec ma fille, mais je ne me souviens plus à quel sujet. Sinon, mon amoureux a beaucoup d’humour, et on rigole souvent, ce qui fait un bien fou.
Un animal ?
Un chat. Les chats dorment beaucoup, ont des câlins, et sont indépendants. Ça me plairait bien. Enfin, à l’exception d’être un chat errant et de dormir dehors 😉
Une chanson ?
Le vent nous portera, de Bertrand Cantat. Mais à vrai dire, je n’ai pas pour habitude de m’identifier à une chanson, ou à un personnage, alors je dis la première chose qui me vient…
Une ville ?
Ubud, à Bali. J’ai découvert cet endroit cet automne, et j’ai vraiment eu un coup de cÅ“ur pour ce lieu. Vivant, une atmosphère très paisible, plein de supers petites boutiques absolument magnifiques.
Un pays ?
La France ! Juste parce que me prénomme Francia. Même si ce prénom vient d’Italie, en fait.
Une saison ?
Le printemps ! Ce moment où la nature s’éveille, où tout refleurit, où la chaleur arrive. Mais j’aime toutes les saisons.
Une devise ?
Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. Cette devise parle d’elle-même.
Une odeur ?
Verveine citron. Je pourrais me shooter à cette odeur. Elle est rafraichissante et réconfortante.
Une couleur ?
Le rouge. Pour moi, c’est vif, joyeux, imprévisible.
Une fleur ?
La fleur de Lys. Je trouve cette fleur très belle (même si l’odeur est un peu trop entêtante).
Une date ?
Ma naissance ? C’est important, tout de même 😉 Plus sérieusement, il y a beaucoup de dates clés, joyeuses ou tristes, mais bon, il faut bien en donner une.
Échoué(e) sur une île déserte, je voudrais avoir ?
Mon ordinateur. Avec internet, bien sûr !
One shot préféré (livre en 1 seul tome) ? Pourquoi ?
Mais comment répondre à cette question ? C’est bien trop difficile !
Saga préférée ? Pourquoi ?
Le seigneur des anneaux. Univers incroyablement fouillé, complètement divertissant. J’ai adoré.
Héros livresque préféré ? Pourquoi ?
Jamie Fraser, dans Outlander. Impossible de ne pas s’attacher à ce personnage. Fort, loyal, courageux, têtu, et tellement beau (enfin, l’acteur, mais bon, une fois qu’on a vu la série, on le garde dans la tête à la lecture des livres).
Héroïne livresque préférée ? Pourquoi ?
Là aussi, joker. J’aime les héroïnes qui vont de l’avant, qui se donnent les moyens pour réussir.
Couple livresque préféré ? Pourquoi ?
Jamie et Claire, dans Outlander. Mais juste parce que je lis cette saga en ce moment…
Auteur(e) préféré(e) ? Pourquoi ?
J’en ai beaucoup. Impossible de choisir.
Combien de livres dans votre bibliothèque ?
Beaucoup. Plus certains dans ma cave, et encore des centaines dans ma kindle…
Une vie sans livre, c’est…
Tellement triste…
Donnez-moi vos 7 mots préférés et expliquez votre choix
1. Liberté. J’ai énormément besoin de me sentir libre, pour me sentir bien.
2. Joie. Parce que ça fait du bien au corps. Et au cœur.
3. Sérénité. On peut tout affronter, avec de la sérénité.
4. Nomade. Parce que c’est le prénom de mon chien. Mais sans le e.
5. Voyage. J’adore voyager. J’adore découvrir des nouveaux paysages, cultures, mentalités, nourriture.
6. Paix intérieure. Ça va un peu avec la sérénité, en fait…
7. Satisfaction. C’est important, d’être satisfait de ce que l’on a non ? (alors que je suis une éternelle insatisfaite !)
L'auteur n'a pas répondu aux questions
Le dernier mot est pour toi…
Merci pour cet interview.

Page Facebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés