mercredi 17 février 2016

L'interview de Coralie Martin



Bonjour ! Merci à toi pour cette interview, j'espère qu'elle vous plaira.
Voilà une question difficile. Je n'ai pas eu de révélation ni même ressenti le besoin de m'épancher sur le papier. Il s'agit d'un acte quotidien que j'ai toujours fait, comme me brosser les dents...
Quant à savoir qui me lisait au début : ma grand-mère. ^^
En écriture comme en lecture, je suis éclectique. Dès qu'il y a des mots sur une page, je lis. Cela va des contes originaux des frères Grimms, en passant par « Le livre des Morts », à une étude sur la violence aux États-Unis. J'aime aussi suivre des séries comme « Mercy Thompson » ou « Anita Blake » !
J'essaye de limiter le nombre de mes projets car j'ai tendance à commencer beaucoup de manuscrits et à les laisser pour en débuter d'autres. Néanmoins, je suis incapable de n'en travailler qu'un à la fois.
Je n'ai pas de rituel ou de musique précise pour écrire. Un ordinateur ou un stylo (le papier est facultatif, la peau étant toujours disponible) sont suffisants.
Cela dépend des personnages et non de moi.
Le premier nom qui me vient à l'esprit est Deborah Harkness.

Chaque auteur a, selon moi, ses techniques pour les créer. Pour ma part, je trace les axes principaux (personnalité/physique), et il se créé de lui-même au fil des pages...
Dans un premier temps, j’écris pour moi car c'est une forme de relaxation.
Les avis négatifs sont généralement plus détaillés, ce qui me permet de progresser. Après, les avis positifs sont toujours motivants pour écrire !
Je demande toujours à mes amis de jouer les correcteurs pour recueillir leur avis et retravailler le texte. Il faudra que je leur paie un restaurant la prochaine fois. ^^
Si je veux avoir une vie en dehors de l'écriture et du travail, non.
De rien, sinon je joue :p Si seulement un post-it traîne sur la table, je fais des origamis...

J'écris sur écran et corrige sur papier. Généralement, les feuilles sont plus rouges que noires. Puis je retravaille sur l'ordinateur jusqu'à l'envoi à mes amis. Ils me notent tout ce qui ne va pas (je les adore car ils ne laissent rien passer) et quand j'en ai assez du texte, je recherche des éditions.
Plutôt agréable, même si je les trouve frileux lorsque de nouveaux concepts sont avancés...
Euh... Trop. Deux polars, un roman pour pré-adolescents, un autre sur les personnes âgées... Et je suis censée écrire la suite des aventures de Marie.
Merci beaucoup pour cette rencontre, j'espère qu'elle vous a plu. N'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook, je réponds à tous les messages et les concours sont réguliers !

https://www.facebook.com/auteurcoraliemartin?ref=ts&fref=ts

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire