mardi 24 novembre 2015

Griffin Peterson


Né dans la petite ville d'Oconomovoc, dans le Wisconsin, Griffin a été élevé au bord du lac et a toujours été passionné par tout ce qui a un rapport avec l'eau. En grandissant, Griffin était obsédé par la musique et se surprenait à rester éveillé jusque tard dans la nuit pour écouter les sons les plus récents, A cette période, il était influencé par tous genres de musique, y compris par l'amour de son père pour le rock classique et le blues. A l'âge de 12 ans, son père, lui-même étant un guitariste passionné, offrit à Griffin sa première guitare pour Noël. Il apprit à jouer immédiatement et commença par reprendre des morceaux en s'inspirant de ses premières influences comme John Mayer, Jack Johnson et NEEDTOBREATHE. Après quelques années à prendre des cours, il commença à jouer avec le groupe de l'église locale.
Ce n'est pas avant l'université que Griffin réalisa le talent qu'il possédait pour traduire ses émotions et ses paroles à travers sa musique. Il écrivit sa première chanson, "Might Go Crazy", à 18 ans durant une période émotionnellement difficile pour sa famille. C'était sa première expérience d'écriture et de partage de sa musique, ce qui lui permit de mesurer l'impact que cela pouvait avoir sur son entourage. Après avoir étudié le Marketing à l'Université de Milwaukee-Wisconsin pendant deux ans, Griffin décida de se faire transférer à l'Université de Belmont à Nashville, dans le Tennessee. A Belmont, il eut la possibillité de poursuivre sa passion pour la musique à travers le programme Affaires de la Musique, où il concilia sa passion pour les affaires avec son amour de la musique et de l'écriture.
À la fin de son cursus universitaire, Griffin était capable de faire des connections essentielles qui lui permirent de percer en tant qu'auteur/compositeur. L'été précédant son dernier semestre, Griffin intégra Leo Burnett à Chicago en tant que stagiaire pour la supervision de la musique. En entendant la musique de Griffin, son patron l'necouragea à auditionner pour la saison 12 d'American Idol à peine deux jours avant que les auditions ne commencent. La chance lui sourit et Griffin se vit aller tout droit direction Hollywood pour enregistrer son passage pour la télévision nationale.
Après American Idol, Griffin fit une rencontre inattendue dans l'avion qui le conduisait à Los Angeles, et se retrouva au milieu d'une conversation avec le bassiste de Keith Urban, Jerry Flowers. Ils finirent par coproduire ensemble les deux premiers titres indépendants de Griffin, "Makes Me Hold On To You" et "Getaway". C'est au même moment que l'auteur de best-sellers du New York Times Colleen Hoover le contacta dans l'espoir qu'il accepte d'écrire un album original pour son nouveau roman, Maybe Someday. L'album fut enregistré en Mars 2014 parallèlement à la publication du roman et attira assez d'intérêt pour figurer au classement du Billboard HeatSeeker Chart, atteignant la 2ème place au classement sur iTunes dans la catégorie auteur-compositeur deux semaines d'affilée. Le livre et l'album attisèrent tant les foules qu'une tournée livre/concert fut mise en place pour l'été 2014, solidifiant davantage son public de fans toujours grandissant. Depuis, Griffin a peaufiné sa musique et a récemment enregistré un clip pour accompagner son nouveau single "Set Me Free". La video a été réalisée dans sa ville natale à l'aide de quelques amis talentueux et des producteurs, Mark Mellens et Jake Brusha. Début 2015, Griffin signe avec The mouvement Group, une société de management basée à Nashville. Il a enregistré, cet été, son premier album "From All Side".

2014 – Makes Me Hold On To You
2014 – Maybe Someday
2014 – Ugly Love
2015 – From All Side

https://www.youtube.com/playlist?list=PL3XSbD6dCiChukN0XKdmdJxGCM3nnE--8

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire