samedi 1 mars 2014

L'interview de Maeva Cammarata


Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions
Avec du retard ! Il faut le préciser, je suis toujours en retard… Ahah, mais c’est un véritable plaisir !

Comment as-tu commencé à écrire? Qui te lisait au début ?
Alors, j’ai commencé à écrire quand le dernier tome d’Harry Potter est sorti. Donc en Novembre, quand je n’avais pas envie que l’univers fantastique se termine, j’ai écris une « suite », dans ce mot, comprenons bien : « gros brouillon très moche » !

Quel est ton genre favori ?
Mon genre favori… Bonne question ! Alors, j’ai essayée d’écrire du fantastique. La vague Twilight et Vampire Diaries est arrivé et je me suis dit : Ouais, moi aussi j’ai envie de créer un beau gosse qui se pavanerait à mes pieds ! Mais faute d’inspiration (et de courage) j’ai laissé tomber et j’ai mis le livre dans un coin.

Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseyes à écrire ?
Alors, je n’ai pas de processus créatif. Je ne me prépare pas un café avant d’écrire (surtout parce que je n’aime pas le café) mais ce que je fais, c’est m’isoler. Un coin tranquille tel que ma chambre, c’est paradisiaque. Je mets une musique, en ce moment je suis à fond Coldplay, et je me connecte à mon imagination. Les images défilent, et j’écris. Mais ce qui se passe le plus souvent, c’est que je suis dans les transports en commun et je mets en scène mes personnages dans mon monde. Comme ça, une pierre deux coups, je rêve et j’imagine de futures scènes !

À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?
Je suis nettement plus à l’aise à la première personne. Surtout parce que tout ce que j’ai vécu me sert à retranscrire correctement tout les sentiments que je veux faire vivre (ou subir) à Elisabeth ou tout autres personnages !

Quels écrivains admires-tu le plus ?
Euh… Ben là, je dirais Jeaniene Frost. Elle arrive à me faire pleurer elle ! Ça ne m’arrive vraiment pas souvent. Et la colère, mon Dieu, j’ai eu plusieurs fois envie de cogner Bones. (Oui, je suis entrain de lire Chasseuse de la nuit, le tome 5). Mais sinon, j’aime les classiques et Maupassant, avec Bel-ami a su me faire rêver ! Il faut que je voie le film aussi tiens…

Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?
Ce qui rend crédible un personnage… Question piège, merci ! De mon point de vue, je pense que chacun des lecteurs a sa vision de la chose. Ce qui le rend crédible untel ou un autre. Pour moi, c’est la façon dont le personnage voit la vie. Ce qu’il en pense, comment il songe, etc. Pour ce qui est des miens, je pense que le fait de les avoir faits un peu à mon image et à celles de mon entourage rend le tout beaucoup plus vivant que si tu inventais complètement une personne. C’est complexe. Et je pense avoir choisi la voie de la facilité pour les miens !

Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?
Si tu n’avais pas dit « Au plus profond » j’aurai dit moi, comme tout bon auteur. Mais en faite, non. J’écris au tout début pour commencer une nouvelle aventure, pour avoir le sentiment ultime de posséder quelque chose et d’avoir un pass VIP contrôle pour tout ce qui est sentiment, morts ect. Mais après, comme ça s’est passé pour Elisabeth, j’écris pour elle. Surtout maintenant, dans le deuxième tome ! J’ai été tellement garce (Oups) que je lui dois une énorme faveur à présent. Il faut qu’elle repose en paix ! Mais bon, s’il n’y a pas de problème… il n’y a pas de livre ! Ni de Lizzie !

Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?
Alors, les avis ! Je n’ai eu qu’un seul avis négatif. Oui, oui, je suis heureuse ! On va donc parlé du négatif. C’est écrit par le blog « Pluie de livre », menée par la gentille Alexia !
Alexia n’a pas aimé Elisabeth Lazio. L’un de ses principaux arguments c’est le caractère de Lizzie. Elle n’a pas du tout apprécié sa façon d’être ! ^^ Mais je la comprends aisément, vu que ma principale peur au moment de la sortie du livre, c’est qu’il bouscule un peu trop les gens. Il faut savoir que Lizzie a subi bon nombre de traumatismes que je retranscris sans cacher quoi que ce soit. Mes lectures basées sur l’histoire des tueurs du pays ou des E-U, des livres-chroniques de médecin légiste ont fait que je n’ai pas mâché mes mots dans le roman et que comme tout le monde le dit : C’est une grosse claque.
Alors, oui, je comprends que ça l’ait gênée et pour revenir à la question, je ne ressens pas… comment dire… Avoir un avis, c’est bien, un avis positif c’est mieux ! Mais de mon point de vue, qu’ils soient négatifs ou positifs, cela ne me « bouscule » pas. Je continuerai à créer Elisabeth et tous mes personnages comme je le sens et je ne changerai rien, même pas la couleur de cheveux de mes personnages. :D Voilà !

Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?
Alors, j’aimerai BEAUCOUP que mon copain puisse lire mon livre. Mais comme c’est vrai : Les opposés s’attirent, il n’est pas du tout lecture. Ni ma maman ! ^^ Mais je me laisse bercer par le soutien et l’avis de nombreuse personne tels que Marine qui me suit depuis… oula, très longtemps et que j’adore !! Et surtout Justine Patérour qui doit être déjà bien connue de nos services de po… de lecture !

T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?
Pas du tout ! Hors de question que je fasse ça ! Je suis déjà bordélique mais alors si je me fais un calendrier, je suis sûre de le brûler dès sa conception limite.

De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?
De mon ordinateur, d’un livre quand j’en ai marre d’écrire et que Lizzie ne veut pas se bouger le… les fesses et du silence !

Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?
Tout sur l’ordinateur ! Et de temps en temps sur papier, quand celui-ci me dit merde.

Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?
Alors j’ai envoyée mes livres dans des maisons. Ils ont été accepté dans tous (normal vu que la plupart était à compte d’auteur) et sinon, et bien, Les Editions Valentina ont fait mon bonheur!

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Elisabeth Tome 2 !

Le dernier mot est pour toi…
Euh… (Voilà.) Non mais je ne sais pas. Pourquoi est-ce que vous nous infligez tous ça, c’est perturbant ! rhaaa ! Ben je te dis déjà merci ! Merci d’avoir attendue aussi longtemps pour l’interview, et sorry pour les fautes ahah, et… ET MERCI A VOUS LECTEURS ! Elisabeth et toute son équipe vous font de gros bisous et les gars (pour les filles seulement) se portent tous garants pour un show monstre dans leurs appartements privés ! Mouhaha.

Merci de t’être livrée à moi et aux lecteurs (acquis ou en devenir)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire