mardi 11 mars 2014

Le Lys dans la vallée de Honoré de Balzac

Enfin, tu l'as deviné, Nathalie, et peut-être vaut-il mieux que tu saches tout : oui, ma vie est dominée par un fantôme, il se dessine vaguement au moindre mot qui le provoque, il s'agite souvent de lui-même au-dessus de moi. J'ai d'imposants souvenirs ensevelis au fond de mon âme comme ces productions marines qui s'aperçoivent par les temps calmes, et que les flots de la tempête jettent par fragments sur la grève. Quoique le travail que nécessitent les idées pour être exprimées ait contenu ces anciennes émotions qui me font tant de mal quand elles se réveillent trop soudainement, s'il y avait dans cette confession des éclats qui se blessassent, souviens-toi que tu as menacé si je ne t'obéissais pas, ne me punis point donc de t'avoir obéi ? Je voudrais que ma confidence redoublât ta tendresse.



http://www.amazon.fr/Lys-dans-vall%C3%A9e-Balzac-Honor%C3%A9/dp/2070316262/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1382639535&sr=1-1&keywords=le+lys+dans+la+vall%C3%A9e


Clique sur l'image pour lire la chronique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire