mardi 11 mars 2014

Bel-Ami de Guy de Maupassant

Le monde est une mascarade où le succès va de préférence aux crapules, aux jeunes aventuriers de l’arrivisme et du sexe. Les choses n’ont guère changé depuis Maupassant. Il disait en riant de Duroy, son odieux personnage : « Bel-Ami, c’est moi. » Et pour le cynisme, la sensualité, la hantise de la mort, il lui ressemblait assez. Mais Bel-Ami était un imposteur et un journaliste sans talent, qui devint l’amant et le négrier d’une femme talentueuse et brillante. Maupassant, lui, était un immense écrivain, encore plus vivant et universellement lu aujourd’hui.




http://www.amazon.fr/Bel-Ami-Guy-Maupassant/dp/2266163744/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1382632156&sr=1-1&keywords=bel+ami+maupassant


Clique sur l'image pour lire la chronique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire