mercredi 28 mars 2018

Interview đŸŽ€ G.A. O'Neill

Interview réalisée le 12 janv. 2018
Bonjour et merci d’accepter de rĂ©pondre Ă  ces quelques questions

Je suis parisienne, maman de deux enfants et je vis avec un mari formidable! Je travaille dans le marketing.
J’aime les voyages, les longues marches dans la nature, le surf. 



Avant d’ĂȘtre Ă©ditĂ©(e), comment imaginiez-vous votre vie d’auteur(e) ?
Je n’imaginais pas grand chose Ă  part que je fantasmais sur les auteurs reconvertis Ă  succĂšs comme Delphine de Vigan par exemple. J’aime beaucoup son style et la façon dont elle aborde la psychologie de ses personnages. En revanche, je n’avais pas du tout imaginĂ© la relation privilĂ©giĂ©e qu’un auteur peut avoir avec son Ă©diteur et le travail de ce dernier par rapport au texte. C’est un mĂ©tier que j’ai dĂ©couvert et c’est trĂšs enrichissant.
Dans cette vie d’auteur(e), qu’est-ce que vous prĂ©fĂ©rez ?
J'aime la tranquillité, me retrouver seule au calme et imaginer des histoires. C'est un luxe incroyable pour ceux qui vivent de leurs livres et dont je ne fais pas partie !
Et que trouvez-vous le plus difficile ?
Écrire et continuer Ă  exercer un autre mĂ©tier Ă  cĂŽtĂ©. Car malheureusement, je ne peux pas me consacrer complĂštement Ă  l'Ă©criture bien que ce soit une passion.
Quand avez-vous pris la dĂ©cision d’Ă©crire votre premiĂšre histoire ?
J'écris depuis l'adolescence mais j'ai réellement pensé à me faire éditer lors de mon premier congé maternité.
Être Ă©ditĂ©(e), rĂȘve ultime ou aboutissement ?
RĂȘve ultime ! L'aboutissement sera peut-ĂȘtre lorsque j'aurai Ă©crit "Le" livre et si un jour je pouvais vivre de ce que j’Ă©cris ! (Il faut avoir des rĂȘves !😉) Mais dans le fond, je crois qu’il n’y a pas d’aboutissement car on repousse sans cesse les limites.
Comment voyez-vous votre avenir d’auteur(e) ?
J'aimerais voir un avenir Ă  succĂšs bien-sĂ»r oĂč les lecteurs seraient au rendez-vous ! Mais je dois travailler encore beaucoup pour les conquĂ©rir si jamais j’arrive un jour Ă  ce stade…
As-tu des rituels avant de te mettre Ă  Ă©crire et pour favoriser ta concentration ?
Je travaille toujours chez moi sur le mĂȘme bureau et sur le mĂȘme vieil ordinateur.
Tu es plutĂŽt premiĂšre ou troisiĂšme personne ?
Les deux.
Comment crĂ©es-tu tes personnages ? Les laisses-tu s’imposer Ă  toi ou les crĂ©es-tu en dĂ©tail avant de commencer Ă  les faire vivre dans ton histoire ?
Je laisse venir les personnages et les histoires. Je ne planifie rien. Je structure ensuite.
Comment gÚres-tu les avis (négatifs ou positifs) ? Mais surtout, les utilises-tu pour améliorer ton histoire ?
Les avis positifs me touchent toujours profondĂ©ment et j'ai toujours du mal Ă  imaginer que des personnes puissent aimer ce que j'Ă©cris. J'ai souvent besoin d'ĂȘtre rassurĂ©e et je veux toujours faire mieux. Les avis nĂ©gatifs ne me rĂ©jouissent pas mais c'est toujours constructif et cela me permet de m'amĂ©liorer. Donc quand quelqu'un Ă©met des rĂ©ticences j'essaie de le faire parler un maximum.
Niveau Ă©criture, tu es plutĂŽt Ă©criture au feeling ou alors planning d’Ă©criture ?
Au feeling. Je laisse mon imagination me guider.
Tu es plutĂŽt Ă©criture sur ordinateur ou Ă©criture papier/stylo ?
J'écris sur mon ordinateur mais je prends des notes en cours d'écriture sur un carnet que j'ai souvent avec moi si une idée me vient.
Si tu peux nous en parler, sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Je travaille sur l'Ă©pisode 3 de Mores et sur un autre projet d’Ă©criture plus lĂ©ger.
Premier souvenir d’enfance ?
Je suis dans une maison de vacances avec ma sƓur ainĂ©e en bord de mer Ă  la recherche d'un gros bernard l'hermite...
J'adore ce souvenir : il y ma sƓur, la nature, la mer.
PremiÚre qualité ?
Créativité
J'adore crĂ©er quelque soit le domaine; l'Ă©criture, l'innovation marketing, la crĂ©ation d'entreprise. Je suis toujours en quĂȘte de ce que je pourrais inventer.
Premier conseil aux apprentis auteurs ?
Persévérer !
Premiers fans ?
Une amie qui s'appelle Nathalie Six, mon mari, ma sƓur. Mais Ă©galement une jeune femme sur Facebook dont les encouragements me touchent beaucoup.
PremiÚre dédicace ?
À Nathalie Six, mon amie journaliste qui m'a donnĂ© confiance en moi.
Premier livre ?
Le premier livre que j'ai tentĂ© d'Ă©diter Ă©tait un policier dont l'intrigue se passait dans le mĂ©tro. J'avais proposĂ© au journal gratuit "A Nous Paris" de le publier sous forme de feuilleton, mais je n'ai jamais eu de rĂ©ponse ! 😉.
Dernier livre lu ?
Cela fait plusieurs semaines maintenant : Petit Pays de Gaël Faye
Magnifique livre. J'ai beaucoup pleuré.
DerniÚre chanson écoutée ?
Shape of you de Ed Sheeran
Dernier coup de gueule ?
J'ai du mal avec les polĂ©miques sur le racisme en ce moment… On ne peut plus rien dire, ni rien faire. J'ai Ă©tĂ© particuliĂšrement choquĂ©e par celle concernant Griezmann qui s'est fait fustiger pour s'ĂȘtre dĂ©guisĂ© en joueur des Harlem Globetrotters. Les temps ont changĂ© et aujourd'hui des Blancs se dĂ©guisent en Noirs pour leur rendre hommage ! C'est un signe de progrĂšs non ? Nous sommes loin des "Black faces" qui se moquaient des noirs et je trouve affligeant la rĂ©action des personnes sur les rĂ©seaux sociaux.
Tout le monde se crispe pour la moindre remarque et les gens se communautarisent de plus en plus. Je trouve cela trĂšs trĂšs dangereux.
Dernier achat livresque ?
Pas d'achat mais un cadeau : La sonate Ă  Bridgetower d'Emmanuel Dongala
Dernier compliment reçu ?
Une lectrice qui m'a envoyé un mot sur Facebook pour me dire que Mores Expiation était une "tuerie" !
Dernier fou rire ?
Au cinĂ©ma ! J'ai accompagnĂ© mes neveux voir Jumanji et Ă  ma grande surprise j'ai beaucoup aimĂ© ! Je n'arrĂȘtais pas de rire ! Cela faisait une Ă©ternitĂ© que je n'Ă©tais pas allĂ©e au cinĂ©ma.
Un animal ?
Un aigle pour pouvoir voler trĂšs haut et avoir une bonne vue (je suis myope comme une taupe !)
Une chanson ?
Ce n'est pas vraiment une chanson, c'est l'Air des clochettes dans l'OpĂ©ra LakmĂ© de LĂ©o Delibes. Le final me donne le frisson. C'est absolument magnifique. Je rĂȘve de pouvoir m'offrir des cours de chant Lyrique un jour.
Une ville ?
Paris. J'ai beaucoup de chance d'habiter une des plus belles villes du monde.
Un pays ?
Soyons chauvin: La France ! J'adore voyager et découvrir d'autres cultures. Mais en France on a la gastronomie, des paysages magnifiques et un métissage de cultures qui a produit et produit encore des artistes merveilleux. J'espÚre que cela va continuer dans ce sens et que l'on ne va pas se "ghettoiser" comme dans les pays anglo-saxons.
Une saison ?
L'été. J'aime avoir chaud.
Une devise ?
Tout est possible, il suffit d'y croire.
Une odeur ?
La vanille. C'est une odeur chaude et douce.
Une couleur ?
L'ocre. Ça me rappelle l'Ă©tĂ©
Une fleur ?
La rose trémiÚre. Cela magnifie un jardin.
Une date ?
Elle n'est pas encore arrivĂ©e. Le jour oĂč l'homme arrĂȘtera de commettre des horreurs.
ÉchouĂ©(e) sur une Ăźle dĂ©serte, je voudrais avoir ?
Mes lunettes ! Sinon, je suis perdue !
One shot préféré (livre en 1 seul tome) ? Pourquoi ?
Question trĂšs difficile mais je dirai Chronique des sept misĂšres de Patrick Chamoiseau car il faut que je le relise. Je l'ai lu il y a environ 20 ans et je ne me souviens plus du tout de l'histoire mais uniquement de la musique que produisaient les mots. Un bijou!
Saga préférée ? Pourquoi ?
Millenium de Stieg Larson. Ce livre m’a vĂ©ritablement happĂ©. L’histoire me paraissait presque rĂ©elle et l’engagement de l’auteur pour la cause des femmes Ă©tait particuliĂšrement touchante. C’est tellement triste qu’il soit mort brutalement et bĂȘtement d’une crise cardiaque en montant les escaliers de sa maison d’Ă©dition...
Héros livresque préféré ? Pourquoi ?
Il y en a beaucoup mais celui auquel je pense maintenant c'est Le Comte de Monte Cristo. Pouvoir prendre sa revanche sur ses tortionnaires...
Héroïne livresque préférée ? Pourquoi ?
Anne Frank. Une vraie héroïne qui nous a laissé un magnifique livre en héritage.
Couple livresque préféré ? Pourquoi ?
Diego et Frida de Le Clézio. Ce couple a eu une vie de roman et Frida Kahlo est une artiste que j'adore. Elle était entiÚre, courageuse et libre.
Auteur(e) préféré(e) ? Pourquoi ?
C'est toujours difficile de choisir. Je dirai Stefan Sweig. J'aime sa façon de raconter différentes époques.
Combien de livres dans votre bibliothĂšque ?
Je ne pourrai pas le dire. J'ai beaucoup de livres de poches et aussi de beaux livres anciens que je tiens de mes parents.
Une vie sans livre, c’est…
Une vie sans rĂȘve.
Donnez-moi vos 7 mots préférés et expliquez votre choix
1. Imagination : sans elle la vie est diminuée
2. Création : la vie repose sur elle
3. LumiĂšre : qu'elle soit spirituelle ou non: sans elle on ne vit pas
4. Infini : c'est un concept trÚs difficile à appréhender mais qui permet de remettre nos petites vie à leur place.
5. Amour : une énergie incroyable que j'aurais aimé étudier d'un point de vue scientifique si j'avais été chercheur en physique.
6. Maman : j'adore entendre mes enfants prononcer ce mot!
7. Terre : on devrait plus la respecter
Livre papier et/ou numérique ? (lecture)
Papier malheureusement, car ce n'est pas Ă©colo, mais j'aime la sensation des feuilles et j'aime pouvoir tourner les pages.
Cahier et/ou ordinateur ? (Ă©criture)
Essentiellement ordinateur, mais un carnet est Ă©galement essentiel pour moi pour pouvoir prendre des notes.
Musique ou pas ? (lecture)
En général, je lis dans les transports ou avant de me coucher donc sans musique.
Musique ou pas ? (Ă©criture)
Cela dépend des moments.
Thé ou café ?
Thé. J'adore l'odeur des grains de café mais je déteste le goût de la boisson.
Matin, aprĂšs-midi, soir ou nuit ? (lecture)
AprĂšs-midi ou soir. Car je lis dans les transports ou avant de me coucher
Matin, aprĂšs-midi, soir ou nuit ? (Ă©criture)
Le matin je suis trĂšs productive mais j'Ă©cris jusqu'Ă  17h juste avant d'aller chercher mes enfants Ă  l'Ă©cole.
Il m'arrive aussi de me rĂ©veiller la nuit pour prendre des notes sur mon carnet lorsque j'ai des fulgurantes nocturnes! Je n’Ă©cris jamais le soir car c’est le moment oĂč je me retrouve avec mon mari.
BibliothĂšque, librairie, bouquiniste, brocante ou grande surface ? (achats livresques)
Grande surface et librairie
Le dernier mot est pour toi…
Merci pour cette interview! 

Blog et/ou site internet
Instagram
Page Facebook
Linkedin

La saison des lucioles sur le site de Prescription Lab (les box beautĂ©s) avec lesquelles j’avais fait une collaboration pendant l’Ă©tĂ© 2017 pour l’Ă©criture d’une nouvelle : http://www.prescriptionlab.com/blog/category/la-saison-des-lucioles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés