mercredi 21 mars 2018

Interview ūüé§ Chrys Galia

Interview réalisée le 10 janv. 2018
Bonjour et merci d’accepter de r√©pondre √† ces quelques questions

Je suis mari√©e, maman de 3 gar√ßons de 6 √† 16 ans. J’√©tais juriste, mais j’ai choisi de me consacrer √† l’√©ducation de mes enfants, jusqu’√† ce que je d√©couvre le plaisir d’√©crire, c’est maintenant une activit√© √† plein temps. Je vis dans la r√©gion Bordelaise depuis de nombreuses ann√©es, entre terre et oc√©an. 

Avant d’√™tre √©dit√©(e), comment imaginiez-vous votre vie d’auteur(e) ?
Je n’y ai jamais r√©fl√©chi, tout est all√© extr√™mement vite. J’ai auto√©dit√© mon premier roman courant septembre 2016 et en novembre, je signais avec une des deux maisons d’√©dition qui m’ont fait confiance. J’ai √©t√© prise dans un tourbillon, j’ai publi√© d’autres livres dans le m√™me temps, aussi, je me suis laiss√© porter par les √©v√®nements.
Dans cette vie d’auteur(e), qu’est-ce que vous pr√©f√©rez ?
√Čcrire, et √©changer avec mes lectrices et lecteurs. Ce sont deux moments cl√©, importants et enrichissants. Faire na√ģtre une histoire, voir √©voluer ses personnages et leur permettre de vivre toutes les folies est un exercice galvanisant. En discuter avec les personnes qui me font l’honneur de choisir mes livres reste un moment privil√©gi√©.
Et que trouvez-vous le plus difficile ?
Le plus difficile est de g√©rer les critiques injustes. Certaines sont constructives et permettent de progresser lorsqu’on ressent que le lecteur est objectif, lorsqu’il cherche √† nous guider sur ce qui a pu manquer pour que son ressenti soit plus intense. Quant aux critiques virulentes, heureusement plus rares, on apprend au fil du temps √† leur accorder le peu d’importance qu’elles ont au regard de toutes les autres, si encourageantes et positives.
Quand avez-vous pris la d√©cision d’√©crire votre premi√®re histoire ?
En septembre 2016, ma sŇďur m’a mise au d√©fi de prendre la plume, je n’ai plus arr√™t√© depuis.
Être édité(e), rêve ultime ou aboutissement ?
J’ai √©t√© tr√®s rapidement √©dit√©e, ce fut une grande joie, j’ai la chance d’avoir deux maisons d’√©dition, je leur suis tr√®s reconnaissante de m’avoir fait confiance. Je reste aussi en auto√©dition pour certains de mes ouvrages, les deux formules sont int√©ressantes. Lorsqu’un √©diteur vous fait confiance, cela vous encourage √† continuer, c’est un professionnel et il prend un risque en choisissant vos √©crits. S’il le fait, c’est qu’il estime que vous en valez la peine. Comment ne pas appr√©cier ? Un √©diteur vous permet de voir vos livres publi√©s en librairie. Un √©diteur vous assure un suivi √©ditorial, vous donne des conseils judicieux pour am√©liorer votre texte, et normalement, il fait le maximum pour mettre votre livre en valeur afin de donner √† son propre lectorat l’envie de le d√©couvrir. C’est extr√™mement important.
L’auto√©dition, quant √† elle, offre une grande libert√©, vous g√©rez votre livre, contenu, couverture, titre, comme vous l’entendez, vous fixez votre prix, g√©rez les promotions, la publicit√©. Mais vous √™tes seul, √† moins d’avoir la chance, comme moi, d’√™tre accompagn√© par une belle √©quipe comme celle de Librinova.
Comment voyez-vous votre avenir d’auteur(e) ?
Je ne cherche pas √† tirer de plans sur la com√®te. Je savoure chaque moment ; pour l’instant, je me r√©gale dans ce que je fais, j’ai pas mal d’histoires en cours d’√©criture et je n’ai pas l’intention de m’arr√™ter tout de suite. Si √ßa marche, si les gens ont encore envie de me lire, cela m’encourage √† poursuivre l’aventure avec eux. Si demain tout s’arr√™tait, j’aurais √©t√© vraiment tr√®s heureuse de vivre un tel r√™ve.
As-tu des rituels avant de te mettre à écrire et pour favoriser ta concentration ?
Je me fais un th√© parfum√©, dans une immense tasse, je m’installe dans mon bureau, un fond de t√©l√© ou de musique, c’est √† peu pr√®s tout.
Tu es plut√īt premi√®re ou troisi√®me personne ?
Premi√®re personne, c’est plus dynamique √† mon go√Ľt et il est plus ais√© pour le lecteur de se mettre dans la peau des personnages.
Comment cr√©es-tu tes personnage ? Les laisses-tu s’imposer √† toi ou les cr√©es-tu en d√©tail avant de commencer √† les faire vivre dans ton histoire ?
Que ce soit pour les personnages ou pour l’histoire, je les laisse s’imposer √† moi, je pose les doigts sur le clavier, sans rien √©crire au pr√©alable. Je me mets moi-m√™me dans la peau de chacun des acteurs de mon livre, imagine la sc√®ne comme si j’√©tais le principal int√©ress√©, c’est comme √ßa que j’arrive √† ressentir et √† tenter de faire passer les diff√©rentes √©motions que je souhaite transmettre.
Comment gères-tu les avis (négatifs ou positifs) ? Mais surtout, les utilises-tu pour améliorer ton histoire ?
J’ai r√©pondu √† cette question en amont. Les avis positifs sont extr√™mement encourageants, les avis n√©gatifs peuvent l’√™tre aussi, tant qu’ils restent objectifs, construits et justes. Malheureusement, la plupart de ces avis sont √©crits de mani√®re √† d√©courager les lecteurs de faire confiance √† l’auteur. On ne peut pas plaire √† tout le monde, c’est √©vident, ce serait pr√©somptueux de le croire, seulement, √©tant lectrice moi-m√™me, je ne me permettrais jamais de d√©nigrer le travail de quelqu’un. Le respect est une valeur qui se perd, c’est regrettable. Je remercie aussi toutes celles et ceux qui prennent le temps de donner leur avis sur nos livres, qui nous conseillent et nous encouragent.
Niveau √©criture, tu es plut√īt √©criture au feeling ou alors planning d’√©criture ?
Compl√®tement et d√©finitivement au feeling… Il m’est arriv√© de commencer une histoire avec une id√©e de trame, et de compl√®tement changer d’optique en cours d’√©criture.
Tu es plut√īt √©criture sur ordinateur ou √©criture papier/stylo ?
Ordinateur d√®s que je suis chez moi et carnet-stylo si j’ai une id√©e √† l’ext√©rieur.
Si tu peux nous en parler, sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
En ce moment j’ai 5 projets en cours, un roman √† quatre mains avec mon amie L.S.Ange, nous nous y consacrons lorsque nous avons un peu de temps, entre chacun de nos propres romans. J’√©cris aussi une s√©rie polici√®re, mais chaque tome concernera une enqu√™te avec un d√©but et une fin. J’ai encore deux romans en cours et un que je viens de commencer, plus l√©ger, une petite romance toute fra√ģche √† para√ģtre ou en f√©vrier ou en juillet, selon le temps que j’aurai pour m’y consacrer. Je n’en suis qu’√† une cinquantaine de pages pour l’instant. Ce devrait √™tre une histoire plut√īt courte, sauf si mon clavier s’emballe encore.
Premier souvenir d’enfance ?
Un club de vacances dans les bras de ma grand-m√®re, j’√©tais b√©b√© (mes souvenirs remontent tr√®s loin), ma maman me donnait de la compote de pommes. Souvenir d’un moment heureux, tendre, un bonheur simple.
Première qualité ?
Passionn√©e… Je crois que c’est la premi√®re chose qu’on retient de moi.
Premier conseil aux apprentis auteurs ?
Croyez-en vous, osez oser ! Je n’ai pas de meilleur conseil √† donner, tout ce qui vient du cŇďur, des tripes a de la valeur, foncez pour ne pas regretter d’avoir laiss√© passer votre chance.
Premiers fans ?
Mes proches bien s√Ľr, ma famille, mes amis. Je n’oublie pas Carla et Cindy, les toutes premi√®res √† avoir collectionn√© tous mes livres, m√™me les anciennes versions. J’ai la chance d’en avoir beaucoup d’autres, je ne peux pas toutes les citer ici, mais je pense bien fort √† elles, je les remercie de me suivre depuis le d√©but, merci aux nouvelles et aux nouveaux aussi, j’esp√®re que vous aimerez longtemps ce que j’ai √† vous proposer.
Première dédicace ?
Ma toute première dédicace : à Cultura Mérignac, un accueil formidable, des lectrices adorables.
Premier livre ?
TOI, mon ex, ton ex & MOI. Il s’appelait au d√©part « Ta vie commence aujourd’hui ! ». Il a √©t√© publi√© par les √Čditions Addictives.
Dernier livre lu ?
Le tout prochain de L.S.Ange, une merveille, mais je suis tenue au secret.
Dernière chanson écoutée ?
Don’t want to miss a thing, de Aerosmith, une de mes chansons f√©tiches.
Dernier coup de gueule ?
Pas plus tard qu’hier, malheureusement, je ne peux pas en parler. Mais c’est comme le reste, tout passe avec le temps.
Dernier achat livresque ?
"Jingle Bells OU PAS" de Sophia Sagnot, publi√© chez Librinova. J’ai h√Ęte de le commencer, c’est un roman feel-good humoristique. On ne m’en a dit que du bien et l’auteur a l’air adorable.
Dernier compliment reçu ?
Mon petit gar√ßon de 6 ans m’a dit il y a √† peine 5 minutes qu’il m’aimait plus que tout et que j’√©tais la meilleure maman du monde. C’est le plus beau compliment qui soit.
Dernier fou rire ?
Hier soir, en famille, une anecdote partag√©e avec mes enfants. Des bonheurs simples, toujours, c’est tout ce qui compte.
Un animal ?
Le chat, pour son indépendance.
Une chanson ?
Don’t want to miss a thing, de Aerosmith : pour ses paroles que j’aime tant.
Une ville ?
Brive, j’y suis n√©e, et mes parents y vivent, alors, je l’aime !
Un pays ?
L’Italie, mes origines, mon sang, ma fiert√©.
Une saison ?
L’√©t√©, vacances, soleil, famille, piscine, oc√©an… bonheur encore et encore.
Une devise ?
Croire en ses rêves, même les plus fous !
Une odeur ?
Le parfum de ma maman…
Le parfum de mon mari…
L’odeur de b√©b√© de mes enfants.
Une couleur ?
Tous les cama√Įeux de rose √† violet.
Une fleur ?
Une rose rouge… accompagn√©e d’une rose blanche.
Une date ?
Le 05 juillet 1998 : le d√©but de ma plus belle histoire d’amour.
√Čchou√©(e) sur une √ģle d√©serte, je voudrais avoir ?
Mes proches, des fruits, ma trousse de secours, ma trousse de toilette, Les Hauts de Hurlevent, et un anti-moustiques.
One shot préféré (livre en 1 seul tome) ? Pourquoi ?
Les Hauts de Hurlevent, parce que c’est, √† mon go√Ľt, le meilleur roman au monde. Il est parfait, rien √† ajouter, rien √† enlever, des personnages extraordinaires. Il prend aux tripes, d√©cline toute la gamme des √©motions humaines, l’amour, l’amiti√©, la jalousie, la possession, la haine, la passion, l’envie, la vengeance, la folie, et j’en passe. Un chef d’Ňďuvre absolu.
Saga préférée ? Pourquoi ?
Les Rougon Macquart de Zola, parce que c’est un ma√ģtre dans la description de l’√Ęme et du comportement humain, en priv√© et en soci√©t√©.
Héros livresque préféré ? Pourquoi ?
Heathcliff des Hauts de Hurlevent, j’aime profond√©ment ce h√©ros, il n’y a pas plus pur, plus puissant et destructeur que l’amour, la passion qu’il √©prouve pour l’h√©ro√Įne.
H√©ro√Įne livresque pr√©f√©r√©e ? Pourquoi ?
Scarlett O’Hara dans Autant en emporte le vent… OK, mes r√©f√©rences ne sont pas tr√®s r√©centes, mais j’adore la litt√©rature de ces ann√©es-l√†, ces grands classiques sont in√©galables. Pourquoi Scarlett ? Parce qu’on adore la d√©tester et qu’on d√©teste l’aimer, parce qu’elle est √† la fois h√©ro√Įne et anti-h√©ro√Įne. Parce que c’est une vraie peste, enti√®re et ind√©pendante, mais qu’elle tient la vie de toutes et tous √† bout de bras, parce qu’elle est passionn√©e, forte et d√©termin√©e, parce que c’est une femme extr√™mement moderne pour son √©poque, qu’elle ose et affronte tout. Parce qu’elle se moque bien de ce que pensent les autres, elle vit sa vie comme elle l’entend, pour atteindre son but, mais parce qu’au fond, malgr√© son apparence si forte, elle est fragile, sensible et amoureuse. C’est un personnage exceptionnel. Je pourrais disserter des heures sur elle et sur Heathcliff, tant j’aime ces deux-l√†.
Couple livresque préféré ? Pourquoi ?
J’en reviens √† eux, mais Heathcliff et Cathy dans Les Hauts de Hurlevent. Parce qu’ils s’aiment plus que tout, jusqu’√† la folie, par-del√† la mort. Parce qu’il n’y a pas plus fort qu’un amour comme le leur et qu’on le ressent dans nos tripes au fil des lignes.
Auteur(e) préféré(e) ? Pourquoi ?
Emilie Bront√ę, pour tout ce que j’ai √©voqu√© pr√©c√©demment, Jane Austen, Emile Zola, Albert Camus, Charles Baudelaire. Je crois que tous ceux qui les ont lus peuvent me comprendre, ils sont des r√©f√©rences pour tous.
Dans la litt√©rature moderne, actuelle, dans la romance notamment, L.S.Ange qui √©crit √† merveille des histoires passionnantes, elle sait toucher la corde sensible et faire vivre des histoires intenses √† ses personnages. Il y a aussi Blanche Monah, Aidan Adam, Emma Landas, Lisa Mars, Mia Sheridan, j’en oublie certainement, j’esp√®re qu’elles ne m’en voudront pas, mais la liste de celles qui savent faire frissonner les lectrices s’allonge.
Combien de livres dans votre bibliothèque ?
Oh mon Dieu, faut-il vraiment les compter, environ 1500…
Une vie sans livre, c’est…
Une maison sans fenêtres.
Donnez-moi vos 7 mots préférés et expliquez votre choix
1. Amour : parce que c’est un des principaux but d’une vie.
2. Fid√©lit√© : parce que c’est pour moi une condition primordiale √† la vie √† deux.
3. Respect : une valeur √† remettre au go√Ľt du jour.
4. Passion : parce qu’elle nous pousse √† aller au bout de nos objectifs.
5. Combattivit√© : parce que la vie est aussi faite d’√©preuves.
6. Maman : parce que c’est la premi√®re personne √† qui je pense quand je suis heureuse, ou quand j’ai mal.
7. Sagesse : parce que j’aimerais en acqu√©rir de plus en plus.
Livre papier et/ou numérique ? (lecture)
Les deux, le papier en priorit√©, parce que j’aime l’odeur des livres, la texture de la couverture et du papier. Le num√©rique, pour les vacances, sinon, les livres prennent la place de mes v√™tements, et √ßa, √ßa peut poser probl√®me ūüėČ.
Cahier et/ou ordinateur ? (écriture)
Ordinateur dans 95% des cas, cahier √† l’ext√©rieur, si une id√©e survient et que je souhaite la retenir pour un projet.
Musique ou pas ? (lecture)
Souvent, mais pas tout le temps.
Musique ou pas ? (écriture)
Toujours.
Thé ou café ?
Les deux, mais j’essaie de me sevrer du caf√©, je passe au th√© vert, c’est meilleur pour la sant√©.
Matin, après-midi, soir ou nuit ? (lecture)
D√®s que j’ai un moment, le plus souvent, le soir avant de m’endormir.
Matin, après-midi, soir ou nuit ? (écriture)
La plupart du temps, la nuit.
Bibliothèque, librairie, bouquiniste, brocante ou grande surface ? (achats livresques)
J’ach√®te surtout sur Amazon et chez Cultura. Rarement ailleurs.
Le dernier mot est pour toi…
Merci, √† toi, √† ta page, ton blog, merci √† toutes celles et ceux qui auront pris un peu de leur temps pr√©cieux pour me lire jusqu’ici.
N’oubliez pas qu’il faut toujours croire en ses r√™ves, m√™me les plus fous.
Merci √† vous toutes et tous, qui participez √† donner vie aux miens au travers de tous les commentaires que vous me faites, en priv√©, sur les r√©seaux sociaux ou sur les sites d’achat.
N’h√©sitez pas, pour celles qui ne l’ont pas encore fait, √† me retrouver sur ma page auteur, sur Facebook , je r√©ponds √† tout le monde, avec un grand plaisir.
J’esp√®re vous retrouver tr√®s vite.

Twitter
Instagram
Page Facebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés