mercredi 25 avril 2018

Interview 🎤 Noémie H-Rennesson

Interview réalisée le 16 janv. 2018
Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions

Que dire sur moi… Je m’appelle Noémie, j’ai soufflé mes vingt-cinq bougies en fin d’année dernière. Je suis une Ardennaise de pure souche qui continue sa petite vie paisible au fin fond de la Meurthe-et-Moselle.
Je suis une dévoreuse de livres, et amatrice de musique Hardstyle depuis toujours. Après avoir lu des centaines de livres, c’est en 2015 que j’ai commencé à écrire mes propres histoires. Ma liseuse toujours sur moi, je suis capable de lire dans n’importe quelles circonstances, sauf quand la musique est trop forte. Jamais à court d’idées, un stylo et un carnet m’accompagnent partout où je vais.
Avant d’être édité(e), comment imaginiez-vous votre vie d’auteur(e) ?
Pour l’instant c’est encore difficile de l’imaginer, mais je pense que quand j’aurais mon premier roman en main, je ne réaliserais toujours pas que j’ai pu écrire un livre.
Dans cette vie d’auteur(e), qu’est-ce que vous préférez ?
C’est une bonne question, je me la poserais d’ici quelques mois.
Et que trouvez-vous le plus difficile ?
Le plus difficile va être de faire découvrir mon roman, et surtout de les faire apprécier à qui conque le lira
Quand avez-vous pris la décision d’écrire votre première histoire ?
J’ai toujours écrit un petit peu. J’ai commencé avec des fictions sur des blogs, puis j’ai écrit mes premières histoires pour moi, mais c’est un 2015 que j’ai réellement commencé
Être édité(e), rêve ultime ou aboutissement ?
Un rêve, sans hésiter.
Comment voyez-vous votre avenir d’auteur(e) ?
Je ne le vois pas pour l’instant, mais je vais le découvrir.
As-tu des rituels avant de te mettre à écrire et pour favoriser ta concentration ?
Je fais un petit tour sur les réseaux sociaux pour savoir l’actualité livresque, et je me lance dans l’écriture.
Tu es plutôt première ou troisième personne ?
Première personne.
Comment crées-tu tes personnages ? Les laisses-tu s’imposer à toi ou les crées-tu en détail avant de commencer à les faire vivre dans ton histoire ?
J’ai un petit carnet où j’écris tout sur mes personnages avant de me lancer.
Comment gères-tu les avis (négatifs ou positifs) ? Mais surtout, les utilises-tu pour améliorer ton histoire ?
Comme mon roman n’est pas encore sortie, je n’ai pas encore eu de retour. Mais je pense que je vais les utiliser pour améliorer ce qui n’ira pas.
Niveau écriture, tu es plutôt écriture au feeling ou alors planning d’écriture ?
Au feeling, j’écris comme ça me vient.
Tu es plutôt écriture sur ordinateur ou écriture papier/stylo ?
Ordinateur quand il est prêt de moi, sinon papier stylo.
Si tu peux nous en parler, sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Actuellement, je travaille sur deux romans totalement différents. Je ne dirais rien pour l’instant, mais l’un des deux est en rapport avec la musique.
Premier souvenir d’enfance ?
Je dirais, le temps où je voulais une poupée humaine, et que je baladais ma petite sœur dans mes poussettes pour poupons.
Première qualité ?
C’est une qualité comme un défaut, la franchise.
Premier conseil aux apprentis auteurs ?
Il faut croire en vous jusqu’au bout.
Premiers fans ?
Les deux premières personnes qui ont lu mon roman avant que je l’envoie à une maison d’éditions, ma mère et Jessie.
Première dédicace ?
C’est un grand mystère, mon roman n’est pas encore sorti, mais je pense déjà connaitre la réponse.
Premier livre ?
« Ah, la famille », c’est le premier livre que l’on m’avait offert, et d’ailleurs j’avais même fait un exposé avec en cours de français, en cinquième. Il est toujours dans ma bibliothèque.
Dernier livre lu ?
« Rock You » de Nina Marx.
Dernière chanson écoutée ?
« Imagine » de Bass Modulators, je reste toujours dans mon univers.
Dernier coup de gueule ?
Au boulot, parce que mon collègue est H24 au téléphone !
Dernier achat livresque ?
J’ai eu une carte cadeau et des chèques culture, du coup, j’en ai acheté plusieurs. « Rock You, l’intégrale » de Nina Marx, « Bad & Perfect » d’Anna Bel, et enfin « Grey » et « Darker » de E.L James.
Dernier compliment reçu ?
« Délicieux tes fondants » hier soir pour le dessert.
Dernier fou rire ?
J’en ai tellement que je ne me souviens plus du dernier.
Un animal ?
Un chien. Le chien est le meilleur ami de l’homme, et le mien confirme la règle.
Une chanson ?
Year Of Summer – Wildstylez. Je me vois encore dans ma première voiture, une 306, lunette de soleil, la chaleur sur le bitume à rouler pendant les vacances.
Une ville ?
New York, l’une des villes les plus mouvementées que j’ai pu visiter.
Un pays ?
Le Canada, mon dernier voyage.
Une saison ?
L’hiver, le paysage enneigé, les lectures près du feu, allongé sur le canapé avec un thé et une couverture polaire devant les films de Noël... Vivement décembre 2018.
Une devise ?
Qui ne tente à rien, n’a rien.
Une odeur ?
L’odeur du gâteau qui cuit dans le four.
Une couleur ?
Le vert. Je suis une fille de la campagne, alors vert pour les longues parcelles de champs enherbés, les feuilles des arbres…
Une fleur ?
L’orchidée, la fleur préférée de ma mère, et aussi la seule que j’ai chez moi.
Une date ?
3 septembre 2015, la date de mon union civile avec mon chéri.
Échoué(e) sur une île déserte, je voudrais avoir ?
Un buffet à volonté et une bibliothèque. Je n’ai pas précisé que j’étais gourmande ?
One shot préféré (livre en 1 seul tome) ? Pourquoi ?
« Ugly Love » de Colleen Hoover, c’est l’un des romans qui m’a fait basculer dans le monde des New Roman.
Saga préférée ? Pourquoi ?
« Thoughtless » de S.C.Stephens, la musique a toujours été un domaine que j’affectionne particulièrement, donc je suis vite devenue accro à Kellan.
Héros livresque préféré ? Pourquoi ?
Michael Crist de « Dark Romance », il a été l’un des seuls à me mettre dans tous mes états.
Héroïne livresque préférée ? Pourquoi ?
Rachel dans « Pas sans lui » de Katie McGarry, on se ressemble beaucoup niveau voiture.
Couple livresque préféré ? Pourquoi ?
Emily et Dévin dans « Ne ferme pas ta porte » de Lanabellia, j’adore quand l’amour doit rester secret, ça donne du piment.
Auteur(e) préféré(e) ? Pourquoi ?
Colleen Hoover, elle a toujours été la number one.
Combien de livres dans votre bibliothèque ?
Livres papiers : 139
Liseuse : 482
Une vie sans livre, c’est…
Totalement impossible.
Donnez-moi vos 7 mots préférés et expliquez votre choix
1. Famille, ma famille est la plus merveilleuse qu’il puisse exister.
2. Amour, mon chéri est ce que j’ai de plus cher.
3. Musique, parce que je ne peux pas vivre sans.
4. Joie, même dans les mauvais moments il faut continuer d’avoir la joie de vivre.
5. Humour, il n’y a que ça de vrai.
6. Estomac sur patte, la gourmandise, mon vilain pêché !
7. Cookies, avec pépite de chocolat et noisette, s’il vous plaît.
Livre papier et/ou numérique ? (lecture)
Les deux. Chez moi j’utilise les livres papiers, mais quand je suis en sortie, ma liseuse est toujours présente.
Cahier et/ou ordinateur ? (écriture)
Ça dépend si mon ordinateur est dans le coin ou non, mais les deux.
Musique ou pas ? (lecture)
Jamais, sinon je suis beaucoup plus concentrée sur la musique que sur ma lecture.
Musique ou pas ? (écriture)
Pareil qu’au-dessus.
Thé ou café ?
Thé, je suis trop jeune pour le café.
Matin, après-midi, soir ou nuit ? (lecture)
Matin, midi, après-midi, soir, nuit.
Matin, après-midi, soir ou nuit ? (écriture)
L’inspiration me vient plus le soir.
Bibliothèque, librairie, bouquiniste, brocante ou grande surface ? (achats livresques)
Tout, on peut même rajouter, site internet.
Le dernier mot est pour toi…
Les jeux sont faits, rien ne va plus !
Plus sérieusement, merci à Virginie de m’avoir proposé cette interview, et merci à toutes les personnes qui vont lire mon roman, j’espère qu’il vous plaira.
Bonne lecture 😉



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Articles les plus consultés