mercredi 4 mars 2015

L'interview d'Alfreda Enwy

Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions
Bonjour et merci de me proposer cette interview.
Comment as-tu commencé à écrire? Qui te lisait au début ?
J’ai commencé à écrire à la suite d’un rêve. J’ai rêvé d’une irlandaise dans les bras d’un type assez grand, très costaud et ils étaient sur les bords des falaises de Moher. J’avais juste cette image en tête, mais j’étais comme fascinée… du coup, je me suis mise à leur écrire une histoire. Personne. Quand j’ai envoyé mon premier manuscrit aux maisons d’éditions, personnes n’avais jamais lu quoique ce soit à mes écrits. Ensuite, quand il a fallu faire de la relecture, j’ai trouvé la perle rare qui lit maintenant tous mes bébés.
Quel est ton genre favori ?
Je dirais que ça dépend des moments. Ma bibliothèque contient tout genre littéraire. En ce qui concerne l’écriture, c’est la même chose. Je vais avoir envie de ne lire que de l’urban/fantasy pendant un mois et celui qui suit ne lire que du fantastique. Pour tout te dire, en ce moment, je suis dans ma période romance… Bref, je n’ai pas de préférence, dès qu’un lire est susceptible de faire une faire rêver, je tente quel que soit le genre.
Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseye à écrire ?
J’en ai pas vraiment. Disons que lorsque j’ai une idée qui commence à germer, je l’exploite un maximum dans ma tête. J’imagine tous les scénarios possibles et quand j’ai l’idée qui me plait, là je me lance et j’écris. Je ne fais pas plans, rien. J’écris au feeling, je laisse l’inspiration me porter et jusqu’à maintenant, ça me réussis plutôt bien.
À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?
À la première. Tous les manuscrits que j’ai pu terminer, étaient tous à la première personne. Mais, je me suis mise un défi en tête. La prochaine romance que j’écrirai, j’essayerai de la faire à la troisième personne.
Quels écrivains admires-tu le plus?
J. K. Rowling, Jeanienne Frost, Rick Riordan, J. R. Tolkien, Sophie Jomain et tant d’autres…
Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?
Pour moi, ce qui rend crédible un personnage, ce sont des petits traits de caractères qui me correspondent. Une héroïne gaffeuse, va forcément susciter mon intérêt. Puisque je suis une gaffeuse dans l’âme.
Mes héroïnes ont toutes quelque chose de moi. Neliel par exemple, à le même humour et la même malchance que moi et je rêverai d’avoir ses cheveux ^^. Jewel (dans Les larmes du Calice paru en novembre) est aussi virulente que moi. Par contre, physiquement je me suis inspirée de ma petite sœur comme pour son prénom. On surnomme ma sœur « Bijou » et l’héroïne s’appelle Jewel. Ce sont des petits détails qui semblent sans importance pour les lecteurs mais qui en ont beaucoup pour moi. Je m’inspire beaucoup de ce que j’aime et ce que je vois dans la vie réelle.
Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?
Pour moi dans un premier temps, mais je crois que c’est surtout un besoin réel. Quand je n’écris pas je rumine et je tourne en rond. Je pense que c’est aussi pour mes personnages, c’est peut-être idiot, mais ils font partis de moi, ils me cassent souvent les pieds et pourtant, quand je n’écris pas pour leur donner vie, je m’ennuie. Ensuite, je le fais pour mes bêtas-lectrices et après j’aime à me dire que c’est également pour de nombreux lecteurs.
Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?
Oui beaucoup. Une lectrice ayant aimé l’Empreinte m’avait pourtant reproché de ne pas rendre Torian (le héros) trop « alpha » et trop « bourru », j’ai écouté et quand elle m’a donné son avis pour l’Emprise, elle a souligné ce point et était très contente. Alors oui, les critiques avisées qu’elles soient positives ou négatives sont importantes et je les écoute.
Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?
Niark ! Niark ! Niark ! (Elle se reconnaitra ^^) !! Oui, je partage tout avec Frédérique. C’est mon tyran, ma maman oiseau et mon amourniark. Elle est ma toute première bêta et elle est encore avec moi aujourd’hui après avoir « bêta-tester » cinq de mes manuscrits. Elle m’aide énormément, m’écoute, me lit et me donne énormément de conseils. Une panne d’inspiration, je lui envoie un message et quelques SMS ou MP plus tard, me voilà repartit car elle m’a boosté comme il le faut. Je crois que sans elle, je n’aurai même pas fait la moitié de ce que j’ai accompli.
T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?
Absolument pas. Je vis au gré de Mme L’Inspiration… :)
De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?
J’allume la télé en arrière-plan et je coupe le son pour pouvoir écouter de la musique sur mon ordinateur. Bon dit comme cela, je me rends compte que je n’aide pas la planète et que ça explique les factures d’électricités… mais j’aime que ça soit animé devant moi, même si je ne regarde pas. En fait, je suis folle… mdr ! Non, j’écoute beaucoup de musiques. Par exemple quand je travaille sur les Chroniques de Neliel, j’écoute exclusivement de la musique japonaise.
Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?
J’écris sur l’ordinateur, parfois sur mon téléphone quand je n’ai pas d’ordi et quand vraiment la technologie me fuis, j’écris sur un petit carnet de brouillon. Pour ce qui est de la réécriture, je la fait la plus part du temps, en temps réel. J’envoie chapitre par chapitres à mes bêtas, de ce fait dès qu’elles ont toutes donnés leurs avis, je corrige les erreurs qu’elles ont remarquées. Sinon, j’imprime de temps en temps pour pouvoir corriger effectivement, je vois plus mes fautes d’orthographes quand elles sont couchées sur papier.
Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?
Je n’ai est pas eu beaucoup car, j’ai eu la chance de trouver une maison d’édition rapidement et d’en trouver une très chouette où tout se passe bien. Elle a accepté deux de mes sagas et on verra par la suite. Alors pour le moment c’est une très bonne expérience.
Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Je viens de terminer une romance et c’était un sacré challenge pour moi, car j’avais essayé quelques mois auparavant et je m’étais clairement ennuyée et plantée. Je l’avais abandonnée. Du coup en commençant ce manuscrit, j’avais vraiment la pression mais au final, je me suis amusée et j’ai pris un grand plaisir. C’est vraiment différent de l’univers des Chroniques de Neliel ou des Larmes du Calices mais, j’ai pris beaucoup de plaisir. Du coup pour le moment, je suis en pleine écriture de l’Etreinte, le troisième tome de Neliel…
Le dernier mot est pour toi…
Merci dans un premier temps pour cette interview et merci aussi à ceux qui liront mes conneries. Merci à mes lecteurs qui sont de plus en plus nombreux chaque jour. C’est tellement extra de partager le monde de Neliel avec vous. Je m’excuse aussi pour avoir écrit tous ces pavés :) !!
Merci de t’être livrée à moi et aux lecteurs (acquis ou en devenir)
<3 <3 <3

https://www.facebook.com/AlfredaEnwyOfficiel?fref=ts https://twitter.com/AlfredaEnwy http://alfreda-enwy.com/ http://boutique-valentina.fr/supplier.php?id_supplier=18

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire