mercredi 16 avril 2014

L'interview de Claire Wallaert-Muller




Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions
Bonjour et c’est avec plaisir !

Comment as-tu commencé à écrire? Qui te lisait au début ?
J’ai commencée à écrire il y a plusieurs années, j’écrivais des textes pour la classe dans laquelle j’étais en ce temps-là et ils servaient comme cours pour mon prof ! Ce qui-là d’ailleurs bien fait rire quand j’ai sorti mon tome 1. C’est d’ailleurs à lui que j’ai vendu le tout premier tome d’« Immortel ».
Le tout premier livre que j’ai lu, relu et rerelu était papa longue jambes, je me souviens que le livre était usée tellement je le manipulais. Je l’ai toujours bizarrement je n’ai jamais si m’en séparer.

Quel est ton genre favori ?
Je ne pense pas avoir de genre favori, car quand le livre me plait je le lis, mais il est certain que si tu viens voir dans ma bibliothèque, il y a plus de livre concernant l’imaginaire car pour moi c’est une source sans limite dont je ne me lasse pas !

Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseyes à écrire ?
Je ne pense pas avoir un processus bien défini mais il est sûr que pour certains de mes projets, j’ai dû faire des plans. La plupart du temps c’est le soir ou la nuit que les idées me viennent, du coup je me relève pour prendre note.

À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?
Bien sûr c’est à la troisième, mais quand j’ai commencé à écrire « Immortel », je me suis lancée le challenge de le faire à la première et franchement parler ce n’est pas évident du tout.

Quels écrivains admires-tu le plus ?
Il y en a deux. Ceux qui m’ont fait aimer la lecture entre autre Anne Rice et Stephen King

Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?
Pour moi ce qui rend crédible un personnage c’est qu’il agisse comme une personne réelle, comme quelqu’un que l’on pourrait croiser tous les jours.
La création de mes personnages vient d’une part de mon imagination, mais d’autre part de mes connaissances, c’est-à-dire que je me suis basée sur leur caractère et leur physique pour m’inspirer.

Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?
Pour moi sans aucun doute. J’aime cela depuis toujours car j’ai une imagination qui déborde de toute part et c’est agréable de le faire partager

Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?
Oui et non ! Quand je reçois des critiques qu’elles soient bonnes ou mauvaises ça ne me dérange pas du tout, car c’est en les lisant que je m’améliore et c’est toujours un plus pour moi. Mais à condition que celle-ci reste constructive. Car si on rédige une critique pour démonter l’auteur je n’en vois pas l’intérêt. Car il est certain que mon style ne peut pas plaire à tout le monde, j’en suis consciente, mais je pense qu’il y a certaine limite à la critique !

Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?
Oui plusieurs j’aime avoir un avis franc et les conseils de ces personnes-là.

T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?
J’essaie, mais ce n’est pas évident car on se dit toujours qu’il nous reste encore beaucoup de temps avant la fin, mais le souci c’est que le temps passe affreusement vite et que du coup je dois me booster, mais j’aime cet effet, ça me donne un coup de fouet.

De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?
Alors le plus important, c’est que ma fille dorme ! Sinon ce n’est pas possible donc je bosse le soir et la nuit car la journée je travaille.
Et donc le soir, il me faut ma musique, mon thé ou mon café et je mets aussi mon téléphone sur silencieux. Car c’est toujours quand on est bien lancé qu’il sonne.

Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?
J’écris les plus grosses lignes sur mon pc, néanmoins il m’arrive souvent de prendre des notes la journée, que je retravaille le soir !
Oui j’imprime souvent car pour me relire je préfère le faire dans mon fauteuil sous format papier ou là encore je remets des notes tout autour des pages ! ;-) La plus part du temps j’écris ce que j’ai en tête et ensuite je relis en format papier, une fois que tout est fini je retravaille le texte encore et encore, jusqu’au moment où il me parait parfait, mais encore une fois je ne suis pas seule à faire ce travail, je suis bien entourée par ma famille et amis, mais surtout par ma correctrice qui me suis depuis le premier tome et mon éditrice.

Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?
Ma première expérience fut franchement pourrie car ils n’ont pas publié le bon format ! Mais la deuxième et dernière en date fut bonne, car je me sens entourée.

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Hoooo… plusieurs en fait… Mais pour le moment le plus important pour moi est de terminer mon tome 3, la fin de ma trilogie « Immortel » qui sort le 17 décembre 13.

Le dernier mot est pour toi…
Je remercie les lecteurs, amis, blogueurs, famille et tous ceux qui me suivent depuis le début car c’est toujours un plaisir de vous voir sur salon ou de vous lire sur le net ! Je te remercie également du temps que tu as pris pour moi ! À bientôt !

Merci de t’être livrée à moi et aux lecteurs (acquis ou en devenir)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire