mercredi 9 avril 2014

L'interview de Charlène Marion


Bonjour et merci d’accepter de répondre à ces quelques questions
Bonjour et de rien, je ne peux qu'être honorée de te donner ma première interview.

Comment as-tu commencé à écrire? Qui te lisait au début ?
J'ai commencé à écrire depuis petite, j'ai commencé par des chansons que ma prof de français lisait et puis plus rien jusqu'à « Twilight ». Car comme beaucoup d'autres fans je pense je voulais plus alors j'ai écrit une fanfiction ensuite ça ne me suffisait plus, je voulais quelque chose qui m'appartenait. Beaucoup de monde mon lut des amis ainsi que mon mari.

Quel est ton genre favori ?
Mon genre est contemporain, je veux que madame ou monsieur tout le monde puisse s'identifier, se dire ça pourrait être moi !
J'aime tous les genres de lecture il faut simplement que l’histoire me parle, que les personnages me touchent et que je puisse pouvoir me projeter, être eux, pouvoir rentrer dans leur peau et partager leur émotions.

Quel est ton processus créatif ? Qu’arrive-t-il avant que tu ne t’asseyes à écrire ?
Je n’ai pas vraiment de processus ça va être une musique, un rêve qui va tout déclencher je vais me poser devant mon pc avec une frénésie, puis après je ressens la page blanche et hop un nouveau déclencheur et c'est reparti. Avant d'écrire je mets en route la musique et m'enferme dans mon monde.

À quelle personne es-tu le plus à l’aise : à la première ou à la troisième personne ?
Bonne question, je suis autant à l'aise avec les deux tout dépend de l'histoire.

Quels écrivains admires-tu le plus ?
Sans aucun doute Mr Musso, d'ailleurs si il passe par là, je ne rechignerais pas une petite dédicace et dernièrement j'ai découvert Barbara Abel et ce fut un véritable coup de cœur.

Qu’est-ce qui rend crédible un personnage ? Comment crées-tu les tiens ?
Je pense qu'il faut qu'il soit monsieur tout le monde pour ma part, touchant, remplis d'émotion qu'il arrive à nous transmettre. Moi je m'inspire de mon entourage ou de personnage fictifs ou réels qui me touchent.

Au plus profond de ta motivation, pour qui écris-tu ?
J'écris pour moi tout d'abord pour me montrer que je suis capable de quelque chose et aussi pour transmettre.

Les avis (négatifs ou positifs) des lecteurs te servent-ils ?
Ils me servent énormément, car c'est grâce aux lecteurs que nous vivons et que nos rêves se réalisent.

Partages-tu tes projets d’écriture avec une personne de confiance afin d’avoir son opinion ?
Oui et d'ailleurs j'en ai besoin, un avis neutre et toujours de rigueur, nous même ne voyons pas nos erreurs.

T’imposes-tu une discipline, en termes de calendrier, d’objectifs etc. ?
Oh non pas de règles j'écris pour mon plaisir avant tout, c'est une passion et je ne veux pas m'en écœurer. Je mets peut être du temps mais j'y mets mon cœur.

De quoi t’entoures-tu quand tu écris pour favoriser ta concentration ?
De la musique et de mes chats mais surtout de personne lol.

Écris-tu sur écran, imprimes-tu souvent, corriges-tu sur papier...? Quel processus suis-tu ?
J'écris sur mon pc chapitre par chapitre et je transmets pour qu'on me relise au fur et à mesure.

Quelle a été ton expérience avec les maisons d’édition ?
Aucune pour le moment.

Sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Mon tout premier roman « Une vie (pas) facile », met en scène une jeune maman ayant eue son enfant à 16 ans. Etant adoptée, elle va partir à la recherche de ses racines et va tomber dans un nid de vipères. Beaucoup d'émotion...

Le dernier mot est pour toi…
Je souhaite de tout mon cœur finir mon roman et me faire une place dans votre bibliothèque ainsi que dans votre cœur. Ne jamais renoncer à ses rêves peu importe ce qu'ils sont, c'est ce qui fait de nous ce que nous sommes.

Merci de t’être livrée à moi et aux lecteurs (acquis ou en devenir)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire