samedi 10 janvier 2015

Les mémoires fantastiques d'Astrid Causse

Je me nomme Théophile Martin. Je viens de fêter mon 84ème printemps et j'ai l'impression, même la certitude qu'il n'y en aura malheureusement pas de prochain. C'est pour cela que j'ai décidé de coucher sur le papier, telle une encre indélébile, le souvenir le plus précieux que je possède. Certains me diront que ce n'est que pure spéculation, que mon esprit vieux et malade me fait dérailler. Mais je puis vous jurer et vous assurer que les faits et les personnages que je vais vous rapporter ne sont pas sortis d'un esprit perturbé et qu'ils sont bien véridiques.
Certains me croiront, d'autres pas. C'est à vous de choisir car votre esprit sera le seul maître et qu'il n'y que vous pour dire si tel ou tel fait est saugrenu.
Je suis un vieil homme en fin de vie et maintenant voici le plus merveilleux moment de mon existence.




Clique sur l'image pour lire la chronique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire