samedi 31 mars 2018

Interview đŸŽ€ Iman Eyitayo

Interview réalisée le 12 janv. 2018
Bonjour et merci d’accepter de rĂ©pondre Ă  ces quelques questions



 L'auteur n'a pas mis de prĂ©sentation.




Avant d’ĂȘtre Ă©ditĂ©(e), comment imaginiez-vous votre vie d’auteur(e) ?
Je ne l’imaginais pas, lol. Je sais que ça peut paraĂźtre Ă©trange, mais je n’ai vraiment pas imaginĂ© ce que ce serait. J’ai juste foncĂ© sans rĂ©flĂ©chir, car je ne me voyais pas faire autre chose dans tous les cas.
Dans cette vie d’auteur(e), qu’est-ce que vous prĂ©fĂ©rez ?
Tout d’abord, pouvoir raconter toutes les histoires que j’ai dans la tĂȘte, et ensuite rencontrer mes lecteurs sur des salons.
C’est tellement inspirant et gĂ©nial de pouvoir Ă©changer avec eux sur ce qu’ils auraient changĂ©, pas changĂ©, ce qu’ils ont aimĂ© ou non, etc. En tant que fan de la lecture, ça me donne l’impression de dĂ©cortiquer un ouvrage avec des amies, et c’est vraiment gĂ©nial. De plus, c’est rĂ©guliĂšrement un rappel du pourquoi j’aime autant raconter des histoires 😉
Et que trouvez-vous le plus difficile ?
La correction, pour la simple et bonne raison que je déteste relire (mais genre vraiment !).
Je ne relis jamais un livre, peu importe que je l’ai adorĂ© ou non, ça me dĂ©range fonciĂšrement, ou alors il faudrait que dix annĂ©es se soient Ă©coulĂ©es depuis ma derniĂšre lecture, sinon je me rappelle de tout, et ça m’ennuie tellement que je dĂ©croche au bout de deux lignes.
Mais la correction est nĂ©cessaire, alors je m'y plie 😉
Quand avez-vous pris la dĂ©cision d’Ă©crire votre premiĂšre histoire ?
Ce n’Ă©tait pas vraiment une dĂ©cision, mais un besoin.
J’avais commencĂ© Ă  Ă©crire ma premiĂšre histoire depuis trĂšs jeune (11 ans, je pense), et je l’ai Ă©crit par petits bouts pendant des annĂ©es, mais je n’avais encore jamais songĂ© Ă  la « finir » pour de vrai. C’Ă©tait juste un truc que je faisais en gros, sans rĂ©el but.
Et, un jour oĂč je me suis retrouvĂ©e au pied du mur, j’avais perdu mon travail du jour au lendemain, mon compte bancaire (oui oui ma banque m’avait virĂ©e, rĂ©ellement !), et on m’avait refusĂ© le droit de travailler en France ainsi que sommĂ©e de quitter le territoire français sous peu (je n’Ă©tais pas encore Française Ă  l’Ă©poque), eh bien je me suis simplement assise et j’ai rĂ©Ă©crit mon histoire depuis le dĂ©but, cette fois avec le besoin de la finir. J’avais le sentiment que, en dehors de tout ce qui paraissait nĂ©cessaire – un boulot, un salaire, une vie sociale, le droit de demeurer sur le territoire aprĂšs 9 annĂ©es sur place, etc. –, c’Ă©tait tout ce qui me restait : ce que j’avais rĂ©ellement envie de faire, ce que j’avais besoin de faire, ce que je ferais si le monde devait exploser le lendemain. Et ça a marchĂ©, j’ai trouvĂ© ma voie quand je n’avais plus rien. Et cela m’a aidĂ©e Ă  survivre Ă  cette situation.
Être Ă©ditĂ©(e), rĂȘve ultime ou aboutissement ?
Ni l’un ni l’autre : c’est plus une nĂ©cessitĂ© pour moi.
Comment voyez-vous votre avenir d’auteur(e) ?
J’aimerais pouvoir arriver Ă  en vivre, mĂȘme avec un salaire trĂšs moyen : ça, ce serait le vrai rĂȘve.
As-tu des rituels avant de te mettre Ă  Ă©crire et pour favoriser ta concentration ?
En gĂ©nĂ©ral, j’aime avoir une boisson chaude prĂšs de moi, du chocolat et de la musique 😊 Ça m’aide beaucoup !
Tu es plutĂŽt premiĂšre ou troisiĂšme personne ?
La question ! Je dirais les deux, cela dĂ©pend de l’histoire que je raconte.
Si j’ai plus d’un point de vue majeur, je pencherais automatiquement pour la 3e personne. Si je n’ai qu’un point de vue majeur, la 1ere personne me paraĂźt plus naturel.
Comment crĂ©es-tu tes personnage ? Les laisses-tu s’imposer Ă  toi ou les crĂ©es-tu en dĂ©tail avant de commencer Ă  les faire vivre dans ton histoire ?
J’aime les laisser s’imposer Ă  moi 😉
Comment gÚres-tu les avis (négatifs ou positifs) ? Mais surtout, les utilises-tu pour améliorer ton histoire ?
Oui, j’utilise les avis positifs et nĂ©gatifs pour m’amĂ©liorer, surtout pour mes prochaines histoires. C’est toujours utile. Alors, forcĂ©ment, j’essaie de bien gĂ©rer les avis nĂ©gatifs : je les lis, je retiens ce qui me paraĂźt constructif et j’oublie le reste, c’est tout 😉 J’apprĂ©cie d’ailleurs l’honnĂȘtetĂ© de ceux qui n’aiment pas ou qui aiment moyennement, car il n’est pas aisĂ© de dire « je n’aime pas », surtout quand on est « visible » par l’auteur. De plus, en tant que lectrice, un livre sans avis mitigĂ© ou nĂ©gatif me paraĂźt toujours suspect, car il est impossible de plaire Ă  tout le monde.
Niveau Ă©criture, tu es plutĂŽt Ă©criture au feeling ou alors planning d’Ă©criture ?
Euh… les deux, cela dĂ©pend de ce que j’Ă©cris et de mon humeur au moment oĂč je l’Ă©cris. Mais je suis plus « feeling » la majoritĂ© du temps que « planning ».
Tu es plutĂŽt Ă©criture sur ordinateur ou Ă©criture papier/stylo ?
Ordinateur !
Si tu peux nous en parler, sur quel projet travailles-tu en ce moment ?
Je travaille toujours sur plusieurs projets Ă  la fois, par exemple :
📝 Les derniĂšres corrections du tome 4 de ma sĂ©rie de fantasy « cƓur de flammes » qui paraĂźt en Mars 2018
📝 L’Ă©criture du tome 2 de ma sĂ©rie fantastique « voyageuse »
📝 Les derniĂšres corrections du 2e roman des aventures d’Abiola intitulĂ© « Abiola et la dĂ©esse des mers » qui paraĂźtra en 2018
📝 Les corrections du roman « Au-delĂ  du miroir », qui a gagnĂ© le premier prix de « La journĂ©e du manuscrit » et qui paraĂźtra en 2018
📝 L’Ă©criture d’une romance intitulĂ©e pour l’instant « Un plan (presque) parfait »
C’est Ă  peu prĂšs tout ! 😉
Premier souvenir d’enfance ?
La mort du prĂ©sident de la CĂŽte d’Ivoire, je pense ? J’y ai vĂ©cu de mes 6 mois Ă  mes 8 ans ½.
Il est mort quand j’avais 5 ans, et je me rappelle assez bien de la cĂ©rĂ©monie d’enterrement, parce que je me faisais la rĂ©flexion qu’on Ă©tait fichus et que la guerre Ă©tait proche. Malheureusement, la guerre eut rĂ©ellement lieu quelques annĂ©es plus tard…
PremiÚre qualité ?
Euh… mon honnĂȘtetĂ©, je suppose. Je mens vraiment mal, lol.
Premier conseil aux apprentis auteurs ?
Lisez !
Premiers fans ?
Je me rappelle de tous, mais j’aimerais ne pas donner leurs noms au cas oĂč ils ne voudraient pas ĂȘtre citĂ©s, mais je suis en contact avec eux tous, mĂȘme ceux rencontrĂ©s sur mes premiers salons !
PremiÚre dédicace ?
Je me rappelle de la premiĂšre que j’ai Ă©crite Ă  mon premiĂšre lectrice qui n’Ă©tait pas une proche (Alexandra), et ça s’est passĂ© sur un salon Ă  Paris… Elle se reconnaĂźtra !
Premier livre ?
Mon premier livre lu ? J’en ai aucune idĂ©e !
Dernier livre lu ?
J’en lis tellement que j’en finis souvent plusieurs Ă  la fois.
Hier, j’ai terminĂ© presque en mĂȘme temps « Sans feu ni lieu » de Fred Vargas et « Sous le mĂȘme toit » de Jojo Moyes.
DerniÚre chanson écoutée ?
Lovers again de EXILE (groupe japonais)
Dernier coup de gueule ?
Aucune idĂ©e, j’en ai si peu !
Dernier achat livresque ?
Le tome 3 de la sĂ©rie « The lightbringer » de Brent Weeks.
Dernier compliment reçu ?
On m’a dit hier que je n’Ă©tais pas Ă  « sous-estimer » malgrĂ© les apparences. Pour moi, c’est un compliment !
Dernier fou rire ?
J’en sais rien, sans doute cette semaine en regardant une vidĂ©o d’un humoriste sur Internet ?
Un animal ?
Un lion, pour sa majesté
Une chanson ?
J’en ai trop en tĂȘte 😉
Une ville ?
Aucune idĂ©e, j’en ai trop en tĂȘte 😉
Un pays ?
Pareil.
Une saison ?
Printemps.
Une devise ?
Aucune idée !
Une odeur ?
Celle des gĂąteaux sortant du four !
Une couleur ?
Le jaune, car il me rappelle le soleil
Une fleur ?
Aucune idée !
Une date ?
Aucune idée !
ÉchouĂ©(e) sur une Ăźle dĂ©serte, je voudrais avoir ?
De quoi manger… et de quoi lire ! 😉
L'auteur n'a pas souhaité répondre à ces questions.
Donnez-moi vos 7 mots préférés et expliquez votre choix
L'auteur n'a pas souhaité répondre à cette question.
Livre papier et/ou numérique ? (lecture)
NumĂ©rique, car je ne peux pas porter des choses lourdes, c’est donc plus pratique.
Cahier et/ou ordinateur ? (Ă©criture)
Ordinateur : plus pratique.
Musique ou pas ? (lecture)
Les deux, selon les jours.
Musique ou pas ? (Ă©criture)
Musique, toujours.
Thé ou café ?
Thé.
Matin, aprĂšs-midi, soir ou nuit ? (lecture)
Peu importe.
Matin, aprĂšs-midi, soir ou nuit ? (Ă©criture)
Peu importe.
BibliothĂšque, librairie, bouquiniste, brocante ou grande surface ? (achats livresques)
En ligne, vu que j’achĂšte surtout en numĂ©rique ou en audio.
Le dernier mot est pour toi…
Merci de m’avoir lu et n'oubliez pas que le tome 4 de CƒUR DE FLAMMES est disponible depuis le 9/03/2018 ! 😊 

Blog et/ou site internet
Twitter
Google +
Instagram
Page Facebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés